Marie Mathématique

Le Grand Bal De Londres

Le Grand Bal De Londres

 Label :     Lunadélica 
 Sortie :    samedi 14 avril 2018 
 Format :  Mini Album / K7 Audio  Numérique   

Lors de la rentrée 2016, Marie Mathématique se jouait des modes et nous sortait un disque hors du temps, à la fois campé dans le présent mais les yeux scrutant dans le rétro pour retrouver la magie des scopitones.

Presque deux ans plus tard, alors qu'un second album s'enregistre à la lueur d'une lava-lamp et devrait nous arriver à la fin de l'année, le duo se rappelle à notre bon souvenir avec un Ep quatre titres, comme ça, façon Herbert Léonard, pour le plaisir.
Pour Le Grand Bal du Château de Londres, Nico & Manu on mis les petits plats dans les grands et nous offrent quatre chansons pop, quatre titres ciselés aux arrangements délicieux, aux innombrables instruments, des petites ritournelles qu'on a l'impression de déjà connaître tant ils ont la connaissance, voire la science des chansons pop. Qui tourne dans l'air, comme disaient les p'tits gars en sous pulls originaire d'Asnières.
Cette impression est on-ne-peut-plus prégnante à l'écoute de "Il N'est Pas Là". Le rythme de la voix d'Emmanuelle, bien entourée de claviers magiciens, ne laisse que très peu de doutes... Il y a du Zombies là dedans ! Réarrangée à merveille, ils nous offre là une reprise de "She's Not There", s'intégrant parfaitement dans la lignée doucement psychédélique des titres du groupe. Copine de label avant qu'ils ne fondent Lunadélica Records (dont cette cassette est la première sortie), et sans doute copine tout court, la Toulousaine Laure Briard s'invite sur "Si J'étais Moi", un petit bonbon rose au goût savoureux, dont on ressentira les effets psychotropes un peu plus tard. En à peine plus de trois minutes, sans s'en rendre compte tant on était bien sur ce petit nuage, voilà qu'on se prend des vagues d'hallucinations en pleine face, les bandes passées à l'envers du dernier titre, "Heureux Comme Ulysse", nous font perdre tout repère, on abandonne les douces voix féminines pour celle de Nico, guide parfait pour un lâcher prise intense et immédiat, une belle montée courte, mais on redemande tout de suite tellement la surprise de l'effet fut épatante.

Un Ep récréation, créatif, sans avoir les bornes d'un album (pour peu qu'on s'en mette), en roue libre. Un apéro plutôt consistant malgré sa courte durée, juste ce qu'il faut pour se le remettre en boucle en attendant la suite ! Notre bonne copine Marie Mathématique n'a rien perdu de sa candeur, de son immédiateté, et c'est aussi pour ça qu'on l'aime.


Très bon   16/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
235 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?