Fergus & Geronimo

Unlearn

Unlearn

 Label :     Hardly Art 
 Sortie :    mardi 18 janvier 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

Andrew Savage s'amuse avec Teenage Cool Kids, Andrew Savage s'amuse avec Parquet Courts, mais Andrew Savage a aussi envie de s'amuser avec son pote Jason Kelly, alors ensemble ils créent un nouveau groupe en prenant des pseudos : Fergus & Geronimo.

Avant de composer et d'enregistrer leur premier album Unlearn, ils ont sûrement eu cette discussion :

"Dit Jason, tu savais que Frank Zappa avait joué avec Pink Floyd ?
– Sur quel album ?
– Non, pas sur un album, durant un concert.
– Ah ouais ? C'est génial ça, y'a moyen d'entendre le résultat ?
– En pirate ouais, mais ce n'est pas pour ça que je t'en parle. Tu vois, t'as Zappa qui sort des Mothers Of Invention pour aller s'éclater avec les Floyd... Ben imagine si ça avait été le contraire, qu'un des gars de Pink Floyd aille taper le bœuf avec les Mothers, tu penses que ça aurait été qui ?
– Syd Barrett, je ne vois que lui pour aller volontairement chez les fous.
– C'est bien ce que je me disais aussi. Ça ne s'est pas fait, mais à nous deux on pourrait faire comme si.
– Comment ça ?
– Bah on est d'accord qu'on va lancer un nouveau groupe à nous deux et je n'ai pas envie de refaire la même chose qu'avec les autres gars, alors je me suis dit, quitte à faire quelque chose d'assez original, autant faire quelque chose qui n'a jamais été fait !
– Putain pas con ! Allez !"

Et c'est ainsi qu'est né le son de Fergus & Geronimo. Barrett chez les Mothers Of Invention, fallait y penser !

En 11 pistes pour une demi-heure de musique, le groupe concrétise à leur manière ce rêve. Il y en a un des deux qui a vraiment la même voix que Syd – ça aide – et l'effet est garanti ("Wanna Know What I Would Do?" / "Where The Walls Are Made Of Grass" / "Forced Aloha" / "Could You Deliver"). Après attention, je ne dis pas que le résultat est parfait, c'est juste qu'à l'écoute de l'album, c'est vraiment l'intention initiale qui en ressort, cette envie de mêler les 2 univers. Vous n'allez pas avoir le disque ultime, mais bien un fortement influencé par les dits Artistes. Le Rock Psychédélique qui permet d'entrer en transe, les mélodies presque enfantines dignes d'une comptine ou d'un conte mis en musique, du Doo-Wop ("Unlearn" bravo !), du R&B, de la Soul ("Powerful Lovin'"), c'est ce mélange qui est le plus efficace et qui donne l'illusion. Fergus & Geronimo sortent parfois de ce schéma et s'essayent aussi au Garage-Rock sur les titres "Michael Kelly", "Baby Don't You Cry" (même si les chœurs accentuent toujours l'influence) et "The World Never Stops" qui garde la filiation avec le R&B 60's.

Unlearn est intéressant, la volonté est là, elle n'est pas gardée sur toute la durée, ce qui est dommage, mais rien que le fait qu'ils aient pu penser à mélanger Syd Barrett et les Mothers Of Invention mérite qu'on s'attarde un peu sur Fergus & Geronimo.


Très bon   16/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
171 invités et 1 membre :
Slowdown
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?