Shabazz Palaces

Quazarz : Born On A Gangster Star

Quazarz : Born On A Gangster Star

 Label :     Sub Pop 
 Sortie :    vendredi 14 juillet 2017 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Avant ce double concept-album, je n'avais jamais tendu l'oreille vers Shabazz Palaces. Je connaissais vaguement le nom pour l'avoir lu ici & là, mais je n'avais jamais cherché à voir ce qui se cachait derrière.

Pourquoi commencer par un Ep, par un live à Third Man Records quand un double album s'offre à moi ? Vingt trois titres d'un coup, vingt trois chapitres de l'histoire de Quazarz, cet envoyé venu d'ailleurs pour découvrir les contrées d'Amuderca. Bon, je dois vous avouer que l'histoire m'est un peu passée au dessus, je ne me suis pas penché sur les textes, j'ai simplement découvert un duo de hiphop assez génial.

D'ailleurs, est ce vraiment du hiphop, tant ils mélangent tout dans un marasme sonore ébouriffant, foisonnant de trouvailles & d'échos, ce qu'il faut d'expérimental pour rester passionnant sans être prétentieux, un monde coloré & sombre à la fois, utilisant les mêmes samples que Le Klub Des Loosers sur "Shine A Light". On retrouve quelques accointances avec cLOUDDEAD ("That's How City Life Goes"), ce côté aérien, expérimental, ces beats caverneux & éloignés, une façon de déstructurer les titres, les sons, une maîtrise du collage, pour un rendu assez déconcertant. Très éloigné du hiphop classique, le prétexte du concept-album permet tous les délires possibles, l'impression de trainer dans un club de jazz, dans un jardin de cerisier japonais ou dans les ruelles sombres. Ils multiplient les tentatives les plus audacieuses, avec ce rythme en fil conducteur, qu'il soit basse ou synthé. Une belle entrée en matière dans le monde de Quazarz, qui a en plus la bonne idée de ne pas laisser s'éterniser les titres pour rien, la grande majorité tourne autour des trois minutes, tout est dit, sans pour autant nous laisser le sentiment d'un truc baclé, bien au contraire.

Sans doute plus destiné aux amateurs de recherches & d'expérimental qu'aux fans de hiphop pur, même si "Moon Whip", vers la fin du disque, à tout le potentiel du bon vieux tube, presque clubby. Et ce n'est que la première partie du voyage....


Très bon   16/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
198 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?