The Hidden Cameras

The Smell Of Our Own

The Smell Of Our Own

 Label :     Rough Trade 
 Sortie :    lundi 07 avril 2003 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Coup de foudre pour The Hidden Cameras.
Comment ne pas être touché par leur musique qui sert si bien la voix de Joel Gibb ? Mélodies délicates pour paroles trash. C'est définitivement la marque des Hidden Cameras.
Mention très spéciale aux splendides "Golden Streams" et "Shame", qui témoignent de la sensibilité ainsi que de la clairvoyance de Gibb envers ses relations sexuelles et sa vie en général. Une sensibilité tellement viscérale que cela nous éveille à des ressouvenances passionnelles. C'est un mélange de nudité, de crudité, de poésie, de gay sex et de soif de vivre, de cul, et de tout. Le second morceau "Ban Marriage" est aussi très intense. Mais bref, ils le sont tous et plus j'écoute plus c'est bien, et plus cela me convainc.
Musicalement, il y a de tout : violon, harpe, guitare, basse, piano, batterie, etc... La musique ressemble parfois aux Sparks, à Belle and Sebastian ou the Divine Comedy, pourquoi pas. En tout cas, la qualité des paroles est incontestable.
'I hold the golden bone on the golden road to heaven'.


Excellent !   18/20
par Luìs


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
81 invités et 1 membre :
Dieudoz
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?