Los Natas

El Universo Perdido De Los Natas

El Universo Perdido De Los Natas

 Label :     Oui Oui 
 Sortie :    lundi 01 janvier 2007 
 Format :  Compilation d'inédits / CD  Vinyle   

Autour des albums officiels du groupe argentin Los Natas gravitent un certain nombre de compilations un peu obscures qui se complètent, se recoupent, se dédoublent, certains morceaux étant sur plusieurs de celles-ci sans que l'on saisissent forcément la cohérence et la pertinence de toutes ces sorties. Je vais vous parler d'une des plus intéressante, la bien nommée El Universo Perdido De Los Natas. Une double compilation même, qui ressemble à un gigantesque best-of de pistes B du plus talentueux des groupes sud-américain, et qui permet de découvrir le groupe à travers ses influences et ses expérimentations.

Le premier disque n'est composé uniquement que de reprises. Il s'ouvre sur un Amame Petiribi fantastique, livré ici dans une version parfaite, où la voix de Sergio Chotsourian fait une nouvelle fois des merveilles. Outre quelques versions de morceaux de groupes locaux, on trouve aussi sur cette compilation quelques reprises de classiques comme un "Born To Be Wild" rageur, un "Allen's Wretch" sympa même si pas très marquant, ou un "Paranoid" défoncé quoique fidèle, pour notre plus grand bonheur.

Le second disque est lui consacré aux faces B, certaines étant de très haut vol, comme ce "Bodokentorden" inaugural, magnifique ode à la pampa, montrant la face plus tranquille du groupe, et qui dans sa seconde moitié s'accélère significativement sans perdre en sérénité. Vient ensuite "Corriendo En La Montana", qui figure sur plusieurs compilations du groupe, et qui est tout simplement l'un des meilleurs morceaux jamais composé par les argentins. Ici, tout le savoir-faire du trio est condensé en cinq minutes. On ne va pas tous les citer, mais des titres comme "Division Miami", ou "Xanadu" font eux aussi leur petit effet et raviront à coup sûr les quelques amateurs de Los Natas.

Si, en dehors des albums du groupe, il ne fallait posséder qu'une seule des compilations qui gravitent autour de ceux-ci, El Universo Perdido est assurément celle-ci. Si le premier disque avec les reprises n'est pas indispensable (même si très bon), le second vaut à lui seul l'achat. Le groupe aurait sorti cette collection de face B et d'inédits sous la forme d'un album que ce n'aurait pas été un scandale tant le niveau proposé est digne des meilleurs productions du groupe.


Parfait   17/20
par El rodeo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
79 invités et 1 membre :
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?