Ghost

Opus Eponymous

Opus Eponymous

 Label :     Rise Above 
 Sortie :    lundi 18 octobre 2010 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Au risque de choquer et de passer pour un type aux idées d'un autre temps, rares sont les groupes qui réussissent leur premier album. Je n'ai pas peur de dénoncer, je prends des risques, c'est ça le journalisme amateur. Ghost, lui, il n'a pas à s'inquiéter parce que Opus Eponymous, il est parfait. Aussi je soupçonne fortement le Papa Emeritus et ses Nameless Ghoul d'être de vieux briscards ayant déjà usé leur fond de culotte sur les bancs de nombreux établissement peu recommandables.
Ce qui est génial sur ce disque, c'est le décalage constant entre le satanisme absolu des textes et du visuel (que j'élis pochette de 2010) et la musique, Heavy certes mais lorgnant plutôt sur les vapeurs 70's que vers les clichés que l'on connaît d'hommes poilus couinant dans un slip en cuir.
Non content de ne contenir quasiment que des tubes, pour ne pas dire des hymnes ("Ritual"), Ghost amène un vrai renouveau à la musique Métal, et je ne parle pas d'un nouveau style vestimentaire (coucou le Grunge). Là, on a des compositeurs qui assument complètement leurs penchants Pop (le chant et les mélodies doivent plus à ce style qu'aux Vikings en short) sans renier les messes noires et les grosses guitares (avec le bon son). Tout cela donne un mélange unique, frais, prouvant qu'il est encore possible d'inventer des choses. Le tout, c'est d'avoir un peu de personnalité...


Parfait   17/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
191 invités et 2 membres
S.
Pliskin
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :