Treponem Pal

Aggravation

Aggravation

 Label :     Roadrunner 
 Sortie :    1991 
 Format :  Album / CD   

Au début des années 90, les groupes français qui étaient signés sur de gros labels, il n'y en avait pas des masses. Mais parmi ceux-là, nous pouvions avoir la fierté de compter Treponem Pal, ténors de la scène Métal Industriel.
Aggravation, deuxième album de la formation, devrait faire partie des classiques du genre. Froid, hypnotique, bien meilleur à mon goût qu'un Pitchshifter et développant déjà une approche musicale originale construite autour du chant si particulier de Marco Neves, ces neuf titres sont d'abord une collection de riffs implacables, une ode à la rouille et aux décors urbains.
Si l'on retrouve donc dans cet album tout ce qui fait l'essence même du genre (batterie électronique, basse vrombissante, riffs hachés, incantations vocales), on y croise également tous les écueils, notamment la répétitivité et le manque de variation des tempos. Cela dit, le groupe a une telle maîtrise de ces éléments qu'il parvient à créer quelques belles monstruosités, "Love" en premier lieu, probablement le titre le plus marquant de ce Aggravation. De plus, il ne faudrait pas prendre la présence des aspects négatifs de cette musique comme une impossibilité de les dépasser. Treponem Pal joue dans les règles d'art, l'attraction hypnotique de l'œuvre étant la preuve de son talent de ferrailleur.


Bon   15/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
157 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?