Night Beats

Fuzz Club Session

Fuzz Club Session

 Label :     Fuzz Club 
 Sortie :    jeudi 01 décembre 2016 
 Format :  Live / Vinyle  Numérique   

Une seule prise, enregistrement analogique. Tel est le credo des Fuzz Sessions, un certain goût pour les choses bien faites, qui sonnent.

Lors de la tournée accompagnant leur dernier album Who Sold My Generation, le trio s'est vu proposé de jouer quelques titres au Lovebuzz Studio de Londres, dans les conditions du live.
Sept titres, dont la majeure partie est issue du troisième disque du groupe, et forcément, c'est vachement bien.
Un petit moment de magie, un retour au sources, où le terme R&B voulait encore dire Rythm&Blues, le fantômes des Seeds plane sur cette session, notamment sur le "Power Child" final.

Débutant avec "No Cops", la voix de Lee Blackwell se fait presque celle de Skye Saxon, ce mélange de R&B, de déferlantes psychés, c'est déjà vu, mais ça marche vraiment bien. "Sunday Mourning" & "Born To Breathe" sentent bon la Californie chère à Julien Clerc, la langueur des matins de l'été, je crois qu'on peut dire qu'on est bien.
Retour au second album avec "Love Ain't Strange" qui ouvrait Sonic Bloom, une belle vague 60's s'abat sur le studio en moins de deux minutes, on aurait bien aimé qu'elle dure quelques minutes de plus, mais c'est pour mieux continuer avec un hommage au grand Bo Diddley, "Mama, Keep Your Big Mouth Shut". Même si cette version est plus proche de celle proposée par The Pretty Things en 1965 (l'originale étant sortie en 64), ils y apportent une touche indéniable, ils salissent ce tube pour en faire quelque chose tout droit sorti du bayou, quelque chose de gras, à la ligne de basse hypnotique, une petite merveille.
Le rock'n'roll pousse derrière ! "Bad Love" & "Power Child" terminent cette session comme elle a commencé, de façon magistrale. On ressent presque le plaisir de groupe à travers les enceintes, on les imagine s'échanger des sourires, et c'est communicatif, on pourrait presque appeler ça de la "feel good music" tant on se surprend à sourire en tapant du pied, voire en claquant des doigts pour les plus entreprenants.
On peut donc dire que cette Fuzz Club Session est une vraie réussite. Night Beats n'est jamais aussi bon qu'en live, et cette carte postale sonore en est une nouvelle fois la preuve.


Parfait   17/20
par X_Lok


  Chaque session étant filmée, une vidéo complète accompagne le vinyle.
Mais vous pouvez retrouver quelques titres sur youtube :

Bad Love : https://www.youtube.com/watch?v=6159Qs6a_oE

Mama, Keep Your Big Mouth Shut : https://www.youtube.com/watch?v=aBY4IY3YmKs

Sunday Mourning : https://www.youtube.com/watch?v=IYjMiDppe1M

No Cops : https://www.youtube.com/watch?v=FtZ7LCHzsbE


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
162 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead