54 Nude Honeys

Strasbourg [Festival Artefacts - Hall Rhénus - Scène Club] - vendredi 28 avril 2006

Entre les magnifiques set de Sylvain Chauveau et Dominique A, la scène Club du festival Artefacts accueillait les étonnants japonais de 54 Nude Honey.
Formation punk japonais comprenant un batteur et trois filles habillées hyper sexy (ou vulgaire selon les goûts de chacun) dans des robes ultra moulantes en similicuir, bottes à talon aiguille et bas résilles.
Dès le début du set on est quand même bluffé: comment des petites nanas qui semblent si fragiles peuvent faire un rock punk aussi violent avec une telle puissance ?
Mais passé l'effet de surprise, d'amusement voire d'excitation, il faut bien reconnaître que musicalement c'est parfois assez léger: un punk rock pas toujours très audacieux basculant rapidement dans la facilité avec quelques effets de mise en scène frisant le ridicule: comme cette entrée en scène sur fond de Carmina Burana ou encore les chorégraphies de la chanteuse dignes d'une petite section de classe maternelle (quand celle-ci ne se prend pas pour une danseuse de Peep Show).
Parmi les morceaux énervés assez inégalement interprétés je retiendrai surtout une très bonne version de "Punkcast 887".
A voir par simple curiosité.


Correct   12/20
par Sfar


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
88 invités et 1 membre :
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :