The Blood Brothers

Paris [Le Tryptique] - samedi 15 mai 2004

The Blood Brothers
Initialement prévu au Divan du Monde ce concert avait été déplacé au Triptique... Qu'importe, je suis toujours heureux de pouvoir découvrir une nouvelle salle ! Seulement des fois les surprises peuvent s'avérées décevantes... Au niveau "architecture", cette salle est très sympa: disposition en U avec un côté lounge-canapés et de l'autre une petite scène et le pit... le bar au fond est cher et ils vendent même des verres d'eau (eau chaude dans les toilettes) !!! Inutile de pousser plus loin la description de ce nouveau temple de la nuit parisienne... Un esprit à gerber (vestiaire payant obligatoire) ! Pas mal de monde ce soir surtout pour les Blood Brothers au vu d'un rappel explosif et de la disparition côté lounge d'une bonne partie du public lors de la prestation des Liars. Perso j'ai pris une claque comme cela faisait longtemps ! Les trois albums du quintet sont abordés dans un set qui nous révèlera aussi pas mal de nouvelles compos pour un album à venir qui s'annonce encore plus barré. L'énergie de tous les membres du groupe est follement communicative, la salle s'enflamme, le groupe se lâche. Les deux chanteurs sont étonnants, l'un d'eux égalemment au clavier ainsi que le bassiste dans les passages les plus "jazzy" et lors d'intros bien savoureuses. Du hardcore comme j'aime ! Je suis vraiment retourné et j'irais jusqu'à me lâcher sur le stand (sympa le sweat...).
Place aux Liars après un bon gros changement de plateau, cette fois je connais les chansons car en novembre dernier, à la Boule Noire, la découverte live du nouvel album nous avait désarçonnés. Le batteur en jupe brillante et slip old-school marqué de dollars commence sur un rythme décharné, le trio s'emballe... Le chanteur est un géant, un peu de basse, un peu de guitare, beaucoup d'escalade (!!) mais surtout le mec s'acharne sur pédales et effets et entraîne la zic dans une spirale de folie. Les quelques mots français de son vocabulaire (saucisson, droite , gauche, etc) se distordent sous les effets et les compos "électro-noisy" (dur de définir leur délire) défilent alternant moments plus calmes et phases à la rythmique furieuse. Charmé par un public qui a du répondant et connaît les paroles, le chanteur fait subir le martyr à son micro; quant au guitariste il bidouille de son côté claviers et percussions. Seul un final bruitiste peu inspiré ira voiler mon sentiment d'avoir rencontré le troisième type ! Auparavant le groupe aura enchaîné sans attendre de rappel et en plaisantant sur les loges qui déchiraient leur mère (traduction approximative...), le chanteur ira même jusqu'à nous expliquer que c'était maintenant le "encore" !! Comme la dernière fois, je trouve leur set un peu court, une heure tout compris... mouais... Néanmoins, comme pour Thursday récemment, saluons aussi un groupe bénéficiant d'un éclairage "tendance" qui prend le risque d'emmener un groupe plus "underground" en tour avec lui, d'autant plus que la musique des 2 groupes n'a rien à voir.


Exceptionnel ! !   19/20
par Threemonkee


  Setlist :

> Feed Me
> Fucking' s Greatest Hits
> Trash
> Pencock
> Guitarmy
>Birth Skin
> Apocalypse
> B.Horses
> Rats - Teen Hest
> Jennifer
> Cecilia And The Silhouette Saloon
> Ambulance Vs Ambulance


Crédit photo : merci à Mike de http://www.adrenalyn.net


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
141 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead