Vandaveer

Besançon [Passagers Du Zinc] - mercredi 07 octobre 2009

Le décor: une cave d'un bar concert à la lumière tamisée. Une ambiance idéale pour passer une soirée sur le doux son de la folk. La première partie est assurée par le groupe local My Lady's House qui mériterait une chronique de concert pour lui seul. Le public est conquis par ses mélodies folk-américana où l'on sent les influences de Neil Young, Dylan ou du plus récent Jurado. Mark Charles Heidinger est lui-même conquis car il en redemande.
Puis c'est l'entre-concert, le décor vandaveerien est sobre: une valise, un tabouret, une lampe. Des 50 personnes présentent à la première partie, seule une quinzaine reste pour le concert de VNDVR (la présence de Superbus le même jour en ville y est-il pour quelque chose ?).
Vandaveer apparaît alors. Une guitare et 2 voix pour un moment incroyable, rendu surréaliste car en petit comité, un peu comme si vous étiez dans votre salon et qu'un pote prendrait sa guitare pour jouer quelques morceaux. La setlist épluche les 2 productions de l'artiste. Les chansons sont dépouillées car jouées par une seule guitare mais sublimées par les voix des protagonistes, avec celle de Rose qui n'est pas sans rappeler PJ Harvey ou Patti Smith. Et Vandaveer n'oublie pas de saluer ses influences avec une reprise de "Uncle Bob" comme ils le disent eux-même. "Oh Sister" est magnifiquement interprétée par ces deux voix qui se marient à merveille.
Et enfin la dernière chanson, certainement le meilleur moment du concert où Mark quitte la scène pour venir au centre du cercle de personnes présentes pour se taper un boeuf, Rose assise sur sa chaise faisant partie du cercle et chantant sans micro.
Un concert surréaliste, magistral...


Intemporel ! ! !   20/20
par Smalltown


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
256 invités et 1 membre :
Slowdown
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?