I Am Kloot

Paris [Café De La Danse] - jeudi 04 mars 2004

 I Am Kloot
C'est l'éternel problème des festivals: on est obligé de se coltiner des groupes que l'on ne connait pas avant de pouvoir écouter ce que l'on veut... Hier, j'ai dû me taper la pop sophistiquée et gentillette (et encore...) de Alfie, et subir Elbow, groupe de pop irlandais aux mélodies incroyablement pauvres et suintant l'ennui... Puis vient I Am Kloot: les trois bonshommes distillent une sympathie assez incroyable, mais cette salle est clairement trop grande pour eux, et j'ai personnellement eu un peu de mal à profiter de la beauté de leurs chansons intimistes. Leur attitude est pourtant irréprochable (le batteur est excellent, le bassiste à fond dedans, et le chanteur assez charismatique), mais rien n'y fait, çà ne passe pas, ou plutot pas assez... Est-ce que les trois compères ont ressenti la même chose? Toujours est-il qu'ils se sont barrés la bouche en coeur au bout de 50 min, sans rappel... Et ça, honnêtement, je n'avais jamais vu! Ca va parce que c'est vous les gars, mais faudra pas me faire le coup deux fois...


Correct   12/20
par Jekyll


  Crédit photo : www.soundofviolence.net (merci à Fab)


 Moyenne 13.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 09 mars 2004 à 13 h 04

Sur scène ce jeudi soir, un bordel de lampes, de draps psychedeliques et d'instruments en tout genre. Le ton est donné, Alfie nous plonge au coeur des 70's. Le chanteur sympathique essaye de lutter contre cette (sale) manie qu'a le groupe de faire patienter le public trois plombes entre chaque chanson. Il bavarde et prend le temperature pour ce premier passage en France. Certes, ce n'est pas le concert du siecle mais nous decouvrons un groupe amical aux chansons pop entrainantes.
Vient ensuite Elbow et sa pop progressive. Guy Harvey et sa magnifique voix envoûte et même si le groupe ne joue que 6/7 morceaux, c'est avec joie que l'on s'immerge dans l'intensité des versions live de "Grace Under Pressure" et de "Switching Off". Un set beaucoup trop court qui nous laisse eblouis mais frustrés. Combien de temps encore pour revoir ELbow?
Cette soirée des festins d'Aden s'achève sur le set d'I Am Kloot qui emballe le public. Il s'agit là evidemment d'une bonne prestation mais apres avoir vécu l'intensité d'Elbow, le jeu nous semble un peu fade.
Bon   15/20





Recherche avancée
En ligne
129 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?