Carton Sonore

10 questions à Pierre Chandeze [lundi 01 octobre 2018]

On le connait comme membre de XSilence derrière le pseudo Tito00 . Il a rédigé des chroniques et vient régulièrement sur le forum nous partager les news pour ses projets Monster Surprise et Carton Sonore. Véritable artiste lo-fi touche à tout à l’univers unique, nous lui avons envoyé par écrit 10 questions à l’occasion des 10 ans de Carton Sonore, qu’il fête cette année avec la sortie d’une compilation sur le label La Souterraine.


Interview menée par Plock



1-Qui es-tu Pierre Chandeze ?

Je suis né à Paris de père français et mère mexicaine dans les années 80, j’ai bossé comme graphiste pendant plus de 10 ans et tente une reconversion. Je n’ai jamais envisagé la musique comme une profession mais plutôt comme un espace libre de contraintes pendant mes heures perdues (mais pas perdues au final). Je pense pouvoir dire que je suis heureux même si la vie n’est jamais facile.

2-Quand as-tu commencé à faire de la musique ? Et à enregistrer tes propres chansons ?

Au collège. J’ai pris des cours de guitare classique de façon pas très assidue et j’ai rapidement commencé à composer des bouts de choses. Au lycée j’ai pu commencer à enregistrer, d’abord avec le magnétophone de Windows et ses possibilités très limitées de mixage, puis sur un multi-pistes.

3-Quels sont les musiciens et plus généralement les artistes ou les gens, les choses qui t’inspirent ?

J’ai été ado dans les années 90, plutôt seconde moitié, j’ai été marqué par Swell (beaucoup), Mercury Rev, Dawn Of The Replicants et beaucoup d’autres. Chez Carton Sonore l’inspiration viendrait plus de choses comme les premiers Marshmallow Coast, Moondog, les disques de musique andine de mon père, Leafes… jouer avec Top Montagne et les rencontres qui en ont découlé ont aussi eu de l’influence sur moi. Hors musiciens, quelques choses en vrac qui m’inspirent : mon environnement (espace et proches), Andrus Kivirähk, Remedios Varo, les mythologies, le musée Anthropologique de Mexico, l’art populaire, brut, le café « grec », Mona Chollet, Daniel Pennac, l’actualité, José Guadalupe Posada, Malvina Reynolds, le street-art quand il se fait bouffer par la rue…



4-Peux-tu nous présenter tes différents projets : Carton Sonore, Monster Surprise, With a messy Head ? (Et éventuellement ceux que j’ai oublié !)

Il y a aussi Paul & Pierre , c’est un dérivé de Carton Sonore où je travaille avec Paul Vickers (Dawn Of The Replicants) qui s’occupe des textes et du chant. J’admire sa capacité à s’approprier la musique et à envoyer un morceau sur la lune juste en y posant sa voix, c’est un artiste que j’aime beaucoup.
With A Messy Head c’est la maison-mère si on veut, j’y entasse toutes mes activités artistiques ou liées : blog, compilations, illustrations, concerts, productions, bla bla bla…
Pour Carton Sonore et Monster Surprise, je te renvoie à la question numéro 6 !

5-Quelle est « ton actu du moment » ?

Eh bien je viens de sortir une petite compilation pour les 10 ans du projet (Carton Sonore donc) chez La Souterraine, j’y ai mis des vieux trucs, des nouveaux, des choses réenregistrées, des inédits, des reprises. C’est histoire de marquer le coup et c’est en téléchargement libre, ça s’appelle Tape M’en 10. Comme « tape m’en 5 » mais avec les deux mains.
J’ai aussi deux nouvelles sorties très différentes en préparation, l’une ne devrait pas tarder et l’autre oui. Enfin je donne un coup de main graphique aux labels MonsterK7 et Inpolysons qui préparent la série de compilations thématiques TRUC, il y a d’ailleurs un titre oublié de Carton Sonore qui paraîtra ce mois-ci (si tout se passe comme prévu) sur le premier volume, en K7 et dans une belle boîte.



6-C’est quoi la différence Carton Sonore/Monster Surprise ?

Carton Sonore est un projet plus expérimental, je fais ce qui me passe par la tête et ça part un peu dans tous les sens même si dans l’ensemble ça reste plutôt tourné vers l’acoustique. J’ai créé ça initialement parce que je galérai à trouver des textes pour mes morceaux. Donc ça a commencé par des instrumentaux. Je voulais quelque chose qui aille vite, faire des « croquis » musicaux ou des instantanés, pas trop réfléchir. Monster Surprise est plus traditionnellement pop et électrique, il y a une continuité dans le projet, la seule rupture a été le passage à une formation « groupe » qui j’espère continuera d’une manière ou d’une autre malgré l’éloignement géographique de certains musiciens et le peu de temps que je peux y consacrer en ce moment.
Il arrive que des morceaux de Carton Sonore finissent dans Monster Surprise et inversement, comme Manège dans Tape M’en 10 que j’avais composé pour Monster Surprise à l’origine.



7-Où on peut écouter ou acheter ta musique ?

Principalement sur bandcamp (cartonsonore.bandcamp.com). Sur les sites de streaming vous trouverez quelques trucs mais pas grand-chose et je ne pense plus être présent chez les disquaires. Bref, tout passe par le bandcamp ou le site du label MonsterK7 qui a quelques sorties physiques.



8-Tu utilises plein d’instruments différents dont certains sont des jouets. Peux-tu nous dire pourquoi ?

J’aime les instruments et je fais comme je peux avec la place et le budget que j’ai. Je n’ai pas tant de jouets au final et je ne fais pas de distinction avec un instrument « ordinaire », ça fait du bruit, c’est le principal. Peut-être même que tous les instruments sont des jouets, c’est pour ça qu’on en « joue ». Carton Sonore c’est mon petit orchestre imaginaire, j’aime jouer avec les différents sons, leur texture et leur imaginaire, ça donne des rencontres intéressantes.

9-Tu fais plein de vidéos très sympas et originales assez lo-fi chez toi. Quelle place occupent-t-elles dans tes projets ? Elles viennent après la musique ou des fois avant ? (je parle par exemple de Un Fanta Pour Mark Amft. On dirait que t’as écrit la musique après avoir fait la vidéo)

Elles viennent après, parfois même longtemps après, genre plusieurs années ça peut arriver. Je prends des vidéos en essayant après de les associer à quelque chose que j’ai enregistré comme il arrive que j’ai une idée précise de ce que je veux comme vidéo pour tel morceau.



10-Je trouve ta musique très citadine…Je ne sais pas pourquoi. J’ai l’impression que la ville te fascine et t’effraie en même temps. Qu'en penses-tu ?

Oui, elle me fascine mais ne m’effraie pas. C’est un lieu où les gens sont obligés de vivre ensemble, et ils s’en sortent pas trop mal malgré tout, un théâtre quotidien où il se passe toujours quelque chose. Comme je suis plutôt quelqu’un de silencieux, j’ai besoin d’un peu d’agitation et de bruit autour de moi.





Recherche avancée
En ligne
123 invités et 2 membres
X_Wazoo
Jekyll
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?