Ciné & Télé
Votre Top 10 série ever
 


Posté le 12 février 2020 à 13 h 57m 58s

Six feet under, pareil j'étais en larmes. Et pas pendant 3 minutes, plutôt pendant des heures. Je peux d'ailleurs plus entendre cette chanson de Sia.

Moi j'ai bien aimé Messiah qu'est ce qu'il est beau


Posté le 12 février 2020 à 14 h 01m 43s

La réalité est toujours plus cruelle que ta fiction, block...
Pour ramasser les framboises dans mon bled, faut passer trois portails barbelés, être inscrit au préalable en boite d'interim et être de sexe féminin (sensées plus délicates pour la cueuillette, véridique)

En gros ta perruque n'abuserais (une fois de +) personne.
Pour les mûres sauvages, c'est jouable (si elles sont loin des cultures traitées au glyphosate)

Pour trois cafés gourmands par contre, je reconnais que c'est difficile. Mais bon quand on coupe du bois, le son de la Tronçonneuse couvre...


Posté le 12 février 2020 à 14 h 06m 37s

Posté le 12 février 2020 à 14 h 19m 19s

Aux premières notes de Breathe Me de Sia, j'ai tout de suite les larmes aux yeux ... Plus de 12 ans après le visionnage ....

Une fin magistrale !


Posté le 12 février 2020 à 14 h 46m 49s

Bon c'est décidé je vaiq me lancer dans Six Feet Under.

Et que tous ceux qui n'ont pas vu The Wire en fasse autant.


Posté le 12 février 2020 à 14 h 56m 37s

en effet ce morceau de SIA est définitivement lié à cette série.
Mon classement (pas forcément dans l'ordre)

The Wire (loin devant)
Sex and the city
X files
Fargo (saison 1)
Six Feet Under
Top of the Lake
Vera
Downtown Abbey
Years and Years
Broadchurch
Luther

Je rajoute Mad men et Forbrydelsen (the killing) et ça fait un TOP 13

---[Edité le 13/02/2020 à 15 h 44 par Shiboome]---

Posté le 12 février 2020 à 15 h 15m 54s

Ah ouais Broadchurch c'était quelque chose...
Misfits saison 1 excellent aussi !


Posté le 12 février 2020 à 15 h 45m 50s

Ah mais oui Misfits saison 1!!! J'avais vraiment kiffé. Dommage cependant que seule la saison 1 tienne la route, mais ça semble être la maladie de pas mal de série malheureusement...

---[Edité le 12/02/2020 à 15 h 47 par Dale]---

Posté le 12 février 2020 à 17 h 43m 41s

Toutes les saisons de fargo sont bonnes et j'attends avec impatience la quatrième !

En top série "polar" j'ai oublié "wire in the blood" , honte à moi !
Ainsi qu'happy valley
Sont forts ces anglais !


Posté le 17 février 2020 à 22 h 40m 29s

J'avais oublié Wolf's Rain


Posté le 18 février 2020 à 13 h 06m 24s

Top 10 :

- Seinfeld : Probablement la plus grande oeuvre comique de tous les temps. Insurpassable, on le sait, impossible de faire mieux. Tout ce que l'on m'a conseillé et qui serait soit disant mieux (sunny in philadelphia, arrested developpement, community, bojack horseman...) ne plafonne pas à un 1/10 de ce talent. Cordialement.

The Wire : On a déjà tout dit. Chef d'oeuvre.

Breaking Bad : Pas aussi profond ou social que The Wire, mais quel style. Quelle interprétation, quel univers suffisamment riche pour faire un très bon spin off. Beaucoup de tour de force réussis haut la main.

The Office UK : Pas que du rire de malaise. Une merveilleuse analyse de la vie d'entreprise et puis ce casting. Ricky Gervais invente le regard caméra pour le plus grand bonheur des sitcoms américains des 20 prochaines années (parks and recreation, what we do in the shadow, office US, modern family...).

- South Park : Une journaliste de 25 ans vient de créer la polémique cette semaine sur twitter. Elle appelle à la suppression de South park qui ne véhiculerait que de la négativité, et détruirait plus qu'il construirait... Meilleure analyse sociologique sans complaisance de la société occidentale depuis plus de 20 ans. Ça méritera un prix nobel à la fin.

- The Sopranos : J'ai eu du mal j'avoue. J'en avais entendu tellement de bien que la confrontation avec le mythe sopranos fut décevante, au début du moins. Car une fois délesté d'intrigues autour de sa famille, et que les saisons se centrent à partir de la saison 3 sur la vie "professionnelle" de Tony, ça décolle vraiment. Et quelle galerie de personnages.

- 24 : Violente, réac, immorale, pas réaliste pour un sous mais ultra addictive malgré sa redondance. Même pas du guilty pleasure. J'aurais pu mettre Six feet under ou twin peaks pour être pris au sérieux, mais je m'en branle un peu. Jack Bauer a ringardisé James Bond. Et je vais encore scandaliser deux trois ayatollahs téléramistes, mais 24 > The Shield (excellente série au passage). Smiley vert qui fait coucou.

- Lost : Oui la fin est ratée, oui y a trop d'épisodes et trop de remplissage, mais quelle excitation autour des épisodes chaque semaine, les théories des uns et des autres rendant interactive voire vivante ce Lost. Et dans le genre j'ai pas vu mieux depuis (à part Leftovers). Y a qu'à regarder Dark pour mesurer le génie narratif de Lost. Rendre tout de suite compréhensible des récits ultra complexes.

- Inside N°9 : Plus grande série anglaise de la décennie. Un ton personnel, une liberté, une imagination incroyable. Ça tape du côté d'edgar poe ou hitchcock. Ni plus ni moins.

- Curb your enthusiasm : Ok boomers. Le mec le plus drôle du monde n'est pas un youtubber millenial mais un vieux juif radin qui ressemble à rien. Un leçon en 10 saisons à tous les apprentis comiques.



Worst 10 : Donc logiquement j'ai pas toujours tenu plus d'un épisode. Peut-être que c'est fabuleux par la suite.

- High maintenance : Ce que la culture hipster new-yorfaise a produit de pire avec animals sur HBO.

- Another life : La pire série de science-fiction de l'année ? de la décennie ? de l'Histoire ? Yes they can.

- Great news : Une série comique qui t'agresse littéralement avec des blagues scandaleuses toutes les 3 secondes. Qui a écrit un truc pareil ? Qui l'a produit ? Qui a donné son feu vert après visionnage ? Trop de questions.

- Dracula : https://www.senscritique.com/serie/Dracula/critique/209909390

- Animals : Les frères Duplass sont de drôles de petits fumiers sans talent. Animals est là pour nous le démontrer.

- Wet hot american summer : On va mettre ça sur le compte de la différence culturelle. La même qui empêche un américain de comprendre le père noel est une ordure ou les films de Joel Séria. Du coup je ferai aucun effort.

- the strain : Guillermo del torro s'est regardé dans la glace un matin. Il s'est parlé à lui-même comme cela : "Guillermo, tu fais des films moyens depuis des années, mais es-tu capable de faire une vraie série de merde ?". Il a répondu oui, et l'a prouvé dans la foulée.

- Baskets : Ceux qui disent que The office est le top de la gêne n'ont jamais regardé Baskets. La gêne sans le rire. C'est douloureux à voir. Rien que de s'en souvenir et d'en écrire quelques mots me plombe.

- Pour être Libre : Aurait tout aussi bien pu figurer dans mon top 10.

- the deleted : Brett Easton Ellis se fait plaisir en filmant des petits fions de mec de 17 ans glabres et bodybuildés. Ils font du sexe en groupe dès que possible. Et le plus gênant reste la façon de filmer les appartements richous et les grandes baies vitrées. C'était bien la peine de déclarer sur twitter que Breaking bad était une série de merde pour proposer un truc pareil dans la foulée.

---[Edité le 18/02/2020 à 15 h 01 par Jacky Chiles]---

Posté le 18 février 2020 à 15 h 02m 27s

En complément au best of ou worst of de Jacky :

https://www.facebook.com/generationsitcoms

Quelle époque mes aïeux, quelle époque ! En petite scène comme ça, je trouve que toute la folie et/ou la nullité des séries AB ressort encore mieux...le plus grand univers parallèle jamais créé !


Posté le 18 février 2020 à 15 h 37m 02s

Un jour, ab production va créer une série qui retrace les années...ab production, imaginez la mise en abyme avec les enfants des acteurs reprenant le rôle de leurs parents (vu qu ils vivaient ensemble h24, il doit bien y avoir des rejetons)


Posté le 19 février 2020 à 08 h 01m 54s

Voilà, le compteur de Seinfeld grimpe à deux avec Jacky

En y réfléchissant bien, le seul moyen de défaire ces dizaines d'années de crasse ignorance franchouillarde, c'est qu'une chaîne pose les pastèques sur la table et rediffuse Seinfeld en boucle (en VOSTFR) comme ça a pu être fait pour Friends ou Kaamelot (que je mets pas du tout dans le même sac)


Posté le 19 février 2020 à 15 h 18m 38s

Seinfeld c'est vraiment un truc que je pige pas. J'ai découvert ça en 2010 il faut dire et généralement les sitcoms c'est pas ma came (genre The Office US j'ai regardé, c'est marrant certes, mais bon...). Alors je suis peut-être trop franchouillard effectivement, mais la saison un ne m'a pas décroché un sourire, j'ai juste trouvé ça affreusement typé 90's (les rires enregistrés, les acteurs qui cabotinent) et beaucoup trop "calculé", on voit un peu tout venir à l'avance... bref, pour moi, c'est un peu comme Friends mais avec des acteurs moches.

Cela étant j'ai bien compris que c'est culte et qu'on doit à Jerry toute cette vague stand up de comiques hyper pas drôles qui va de Gad Elmaleh à Tomer Sisley en passant par Florence Foresti. Donc respect.

Par contre j'avais bien aimé Larry David dans Whatever Works de Woody, donc je tenterai Curb your machinchouette un de ces jours histoire de ne pas mourir idiot.

---[Edité le 19/02/2020 à 15 h 20 par Ismael Jünger]---



   1  2  3  4  5  6   
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
215 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?