Ciné & Télé
Ciné Cloub
 


Posté le 12 janvier 2021 à 12 h 48m 06s

@Santiago : Oui, je l'avais vu il y a quelques années le "Nous nous sommes tant aimés". C'est un film que j'aime bien, mais je trouve que dans la comédie à l'italienne il y a beaucoup mieux. Je préfère en général les comédies plus bouffonnes et grinçantes.

Sinon, ça ne va pas plaire à Jean-Marie Corda car il me reproche de ne parler que de trucs des années 70
D'ailleurs, dimanche soir, j'ai regardé Les Valseuses. On ne se refait pas


Posté le 12 janvier 2021 à 16 h 11m 03s

J'ai enfin vu Zootopia. Si on passe sous silence l'affreuse chanson de Shakira, c'est pas mal du tout

Et j'ai finalement pu voir "One magic Christmas" avec Harry Dean Stanton. Grosse vibe "La vie est belle" adaptée aux 80s. C'est fatalement moins bien mais je suis content de l'avoir vu, le Frank Capra qui sommeille en moi est plutôt content


Posté le 12 janvier 2021 à 19 h 34m 11s

Vu Sous le ciel de Paris, de Duvivier. Assez impressionnant, le mec fait un film de Robert Altman 20 ans avant.

---[Edité le 12/01/2021 à 19 h 34 par Jacky Chiles]---

Posté le 12 janvier 2021 à 20 h 15m 37s

"Sinon, ça ne va pas plaire à Jean-Marie Corda car il me reproche de ne parler que de trucs des années 70"

j'ai un peu le même souci avec ma dulcinée (nomination appropriée sur ce topic) et difficile de trop contester avec ce que j'ai regardé hier soir encore : Mr Klein, très bon film produit par et avec Delon, que je ne me lasse guère de revoir. Pas tous les ans non plus , le temps d'oublier la fin.
C'est vraiment flippant ce genre de film bien fait et si réaliste sur la folie des hommes qui finalement peut s'abattre sur n'importe qui.

D'ailleurs une folie toujours d'actualité car comme je l'entendais dire aujourd'hui encore en écoutant un podcast avec un chercheur, directeur de think tank et qui fait de la prospective avec une thèse générale sur l'effondrement prochain du système économique mondial: lorsque la situation d'une société va mal, il faut trouver des coupables, à tout prix.
Et c'est bien ce qui recommence à avoir cours de plus en plus aujourd'hui, comme on a encore pu le constater dernièrement aux US, avec notamment ces accusations de pédophilie, et j'en passe sur l'autre camp.
Le Pen et Melanchon chassent aussi plus ou moins sur ce terrain avec d'autres arguments , certes, mais il suffirait qu'une bonne partie des français penchent aussi vers ça ( cf certaines manifestations de décembres chez les gilets jaunes, avec notamment une orientation " contre les réseaux pédophiles" ).

Bref, un film toujours d'actualité sur l'étendue sans limite de la bêtise humaine ... qui nous guette, qu'on soit d'un coté ou de l'autre. Et le basculement guette quiconque n'est pas un tant soit peu sur ses grades, tellement la pollution des réseaux sociaux est aussi insidieuse que vivace et omniprésente.

(régale toi, Nova )

---[Edité le 12/01/2021 à 20 h 47 par Slowdown]---

Posté le 13 janvier 2021 à 00 h 27m 52s

"Sous le ciel de Paris" j'en garde un bon souvenir quoiqu'un peu flou (la roue du destin, un piquet de grève, le vieux Bercy, un coeur qui bat en pleine opération)

Sur ce que j'ai vu de lui, c'est un film qui se situe dans ma période préférée de Duvivier, celle d'après guerre (Panique, Marie-Octobre, Voici le temps des assassins), devant les films plus connus d'avant-guerre (La Bandera, Pepe le moko, La Belle équipe, etc.) et devant le peu que j'ai vu de sa période américaine (Six destins, L'imposteur)

Le pauvre bonhomme fait partie des réalisateurs chevronnés qui se sont fait démonter par la Nouvelle Vague, c'est assez triste cette manie qu'ils avaient de devoir pisser sur leurs aînés pour s'affirmer (j'imagine que le fait d'avoir fait les premiers don Camillo a pas trop dû aider à asseoir sa légende chez les cinéphiles un peu snobs)

Et sinon, oui, pour revenir à "Sous le ciel de Paris", ça lui ressemble beaucoup cette envie de tisser des histoires entremêlées, il a plus ou moins tourné autour dans quelques uns de ses films à sketches comme Carnet de Bal ou Six Destins
Et c'était quelque chose qui devait être dans l'air à cette époque, quand on voit des films comme "Les portes de la nuit" de Carné ou "La ronde" d'Ophuls, je trouve qu'il y a un cousinage plus ou moins lointain


Posté le 13 janvier 2021 à 07 h 11m 41s

@Slowdown : Je n'ai pas un besoin irrépressible de parler de politique, rassure-toi Par contre, si j'avais écrit exactement le même pavé que toi on me serait tombé dessus, pour sûr !


Posté le 13 janvier 2021 à 10 h 11m 06s

Complètement d'accord avec Santiagoo. Réalisateur français le plus sous estimé. J'ai été rarement déçu jusqu'à maintenant.

Dans mon top :

- Voici venu le temps des assassins
- Marie Octobre
- La fête à Henriette
- Sous le ciel de Paris
- La fin du jour
- Au royaume des cieux


Les trucs pas mal :

- La belle équipe
- La chambre ardente
- Le diable et les 10 commandements

Les déceptions :

- La bandera
- Panique

Pas encore vu Pepe le Moko et carnet de balle, mais le mec à fait 60 films. Incroyable les stats.

Savoir que l'autre con de Godard a passé sa jeunesse à chier dessus ça me bouffe, c'est un peu comme Pagny déconnait sur Gainsbourg.

---[Edité le 13/01/2021 à 10 h 13 par Jacky Chiles]---

Posté le 13 janvier 2021 à 11 h 25m 51s

"La fin du jour", pas vu et j'en attends beaucoup
J'ai aussi une grosse curiosité pour "Diaboliquement vôtre" et "La charrette fantôme", ils sont dans ma liste
J'y rajoute les autres que t'as appréciés et que j'ai pas encore vus
- La fête à Henriette
- Au royaume des cieux

J'ai encore vu aucun de ses muets, je sais juste qu'il y en a un qui m'attend sur le site de la cinémathèque :
www.cinematheque.fr/henri/#il-etait-une-fois-le-western

Je sais pas si c'est le réalisateur français le plus mésestimé, je suis encore trop superficiel sur le vieux cinéma mais j'ai l'impression qu'il y a une grosse dizaine de mecs qui savaient raconter des bonnes histoires qu'on a complètement zappés (je crois qu'on parlait d'André Cayatte sur un autre topic par exemple)

Des fois, je vais zoner sur le blog de Bertrand Tavernier sur le site de la SACD, 'tain en un billet il te gave de films pour au moins six mois


Posté le 13 janvier 2021 à 11 h 35m 22s

En fait c'est par rapport à d'autres réalisateurs de l'époque qui sont adulés, et je comprends pas pourquoi. Le fils Renoir par exemple, la nouvelle vague s'est branlée sur la règle du jeu. La grande illusion c'est très bien, mais la règle du jeu, c'est insupportable. La présence de Renoir m'énerve, vraiment un gros sac qui zozotte et surjoue.

Carné c'est un bon, mais il est pas au dessus de Duvivier pour moi. Après y a Christian jacques ("un revenant" avec Jouvet, fantastique).

Je suis tellement énervé par les films et séries qui sortent en ce moment, et depuis des années, que je plonge dans les vieux films, français, américains et italiens.

Sans le niveau consternant des trucs modernes, j'aurais jamais découvert autant d'œuvres immenses d'Elmer Gantry à Il Giovedi, en passant par Chaines conjugales, larmes de joie, Elle est terrible etc...

Je me réfugie littéralement dans les vieux films.

---[Edité le 13/01/2021 à 11 h 36 par Jacky Chiles]---

Posté le 13 janvier 2021 à 12 h 04m 37s

A l'époque de Duvivier et Carné t'avais certainement des Fabien Onteniente...qu'on a oublié. Enfin pas dit vu que tout le monde encense Philippe Clair de nos jours !


Posté le 13 janvier 2021 à 12 h 41m 38s

Bienvenue Jacky, tu vas voir on est biens

La règle du jeu et le statut de "patron" de Renoir décerné par la Nouvelle Vague, c'est un de mes chevaux de bataille aussi
J'aime bien ses débuts mais La règle du jeu c'est pas possible

J'ai vu toutes leurs analyses sur ces marivaudages qui n'en seraient pas, sur ces gens qui dansent sur un volcan, ça tient pas la route
Si t'as un truc à dire sur la guerre, me filme pas une chasse aux lapins. Si t'as un truc à dire sur l'Allemagne, ya mieux à faire (ou plus explicite) que de nommer ton garde chasse Schumacher

Si on veut vraiment un film qui filme des inconscients dans un pays au bord de l'abîme, "Les joueurs d'échecs" de Satyajit Ray ça répond déjà plus au cahier des charges pour moi

Carné, il s'est fait cracher dessus lui aussi mais :
- Les enfants du Paradis c'est monstrueux, ptet le meilleur truc français que j'ai vu
- même dans sa période après Prévert, j'ai vu des trucs bien foutus

Bref, Franju, Clouzot, Grémillon, Verneuil, Clair... Tous ces gars ont au moins fait quelques films incroyables, le hic c'est que j'ai juste survolé leurs filmographies donc j'arrive pas encore à dégager de hiérarchie personnelle

Sinon, dans ta liste, tu peux poursuivre tout Richard Brooks et tout Mankiewicz. Là, je connais déjà mieux et ya très peu de déchets, ya toujours au moins une bonne raison d'y aller

Dino Risi, les quelques films vu de lui sont cools mais en cinéma italien, une fois digérés les gros poissons multi-primés (Fellini, Rossellini, Antonioni, De Sica) je suis plus obsédé par :
- les scénaristes (Ettore Scola ou Age/Scarpelli)
- les réalisateurs politiques genre Gillo Pontecorvo et Elio Petri

En tout cas, je connais ni "Larmes de joie" ni "Elle est terrible", c'est noté


Posté le 13 janvier 2021 à 20 h 45m 46s

@Nova arrête de victimiser, on croirait une féministe




   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13 ... ...  224  225 
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
283 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead