Ciné & Télé
L'Actualité Ciné !!!
 


Posté le 06 avril 2020 à 17 h 33m 39s

Rio Bravo, L'Homme qui tua Liberty Valence et la prisonnière du Désert sont des chefs d'œuvre à voir absolument (mode Eddy Mitchell "on")

---[Edité le 06/04/2020 à 17 h 35 par Dale]---

Posté le 06 avril 2020 à 17 h 46m 54s

Gamin j'avais adoré Alamo évidemment, faudrait que je revoie ça quand même...


Posté le 06 avril 2020 à 18 h 13m 28s

Dans ma liste de 100 films faite en 2018 ( http://www.xsilence.net/forum-39ll535960l4.htm#m536162 ), les westerns étaient les suivants :
Les professionnels (Brooks)
Rio Bravo (Hawks)
L'homme qui tua Liberty Valance (Ford)
Le bon la brute et le truand (Leone)
L'homme aux colts d'or (Dmytryk)
L'homme qui n'a pas d'étoile (Vidor)
Mon nom est personne (Valerii)
La cible humaine (King)
Danse avec les loups (Costner)

C'était une liste "sous contrainte" vu que je devais me restreindre à 100 films tous genres confondus et que je voulais un film par réalisateur mais ça donne une tendance

A ceux là, j'ajoute sans trop réfléchir (quitte à compléter mes oublis plus tard) et dans le désordre

Quarante tueurs (Fuller)
Sept hommes à abattre (Boetticher)
Le fils du désert (Ford)
Johnny Guitar (Ray)
Le train sifflera trois fois (Zinneman)
Vera Cruz (Aldrich)
Règlements de comptes à OK Corral (Sturges)
La Poursuite infernale (Ford)
La rivière rouge (Hawks)
Winchester 73 (Mann)

Je me dois aussi de signaler qu'un film a l'air de faire consensus, que je l'aime bien mais que je comprends pas toujours bien son statut semi-culte, c'est Shane (Stevens)


Posté le 06 avril 2020 à 19 h 24m 04s

Merci Santiagoo pour tous ces précieux conseils!

Sinon aucune mention nulle part des 2 westerns du père Quentin: des avis?

Et pour rester sur les trucs relativement récents, qui a vu Open Range?
Pour moi c'est ce film qui a relancé la mode (même si sur le coup il n'avait pas cartonné de ouf) et surtout replacé le western comme un genre sérieux pouvant occasionner de grands films qui dépassent le genre. Et il mérite d'être revu: Costner et Duvall sont magnifiques.

Car dans les années 80-90, mis à part les Eastwood et Silverado (j'ai aussi une grosse tendresse pour celui là même s'il reste très classique et sage), le genre était devenu une caricature de lui même, joujou toc pour video clips, loin du vrai bon cinéma (Young Guns, Tombstone, Maverick et j'en oublie...).
Mort ou Vif était marrant mais vraiment gadget même si Raimi sait se servir d'une caméra.

Je sauverai de la noyade le méconnu "Mr Quigley l'australien" avec dans le rôle titre la moustache la plus connue de ces années là j'ai nommé Tom Selleck!
Film revu récemment avec appréhension car j'avais ADORE étant ado.
Et bah ça reste vraiment un chouette petit film malgré quelques maladresses. Et un Alan Rickman en bad guy hystérique parfait comme d'hab' (il me manque lui mais d'une force...)

---[Edité le 06/04/2020 à 19 h 38 par Dale]---

Posté le 06 avril 2020 à 20 h 01m 07s

Le grand silence de Corbucci, c'était cool aussi.
La vengeance aux deux visages de Brando aussi...


Posté le 06 avril 2020 à 23 h 02m 29s

Ouais, Le grand silence ça a de la gueule, contrairement à Django.


Posté le 06 avril 2020 à 23 h 15m 50s

Ah voilà ça commence à se lâcher sur la tarantinade: je commençais à désespérer!
J'ai d'ailleurs remarqué tout à l'heure avec effroi que sur Senscritique, dans leur classement des meilleurs westerns récents, les deux premiers étaient justement les tarantino, et ce avant Impitoyable

(Je suis en train de commencer The Salvation, et demain soir ce sera "Never Grow Old" mais chuuuut)

---[Edité le 06/04/2020 à 23 h 18 par Dale]---

Posté le 06 avril 2020 à 23 h 34m 57s

Ouah pitié !


Posté le 06 avril 2020 à 23 h 40m 55s

Très bon "Le Grand Silence" avec ses inhabituels paysages enneigés pour un western, la musique du maestro Morricone, Kinski, Trintignant, Frank Wolff et cette fin des plus âpres. Tarantino s'en est évidemment souvenu pour ses Huit Salopards.

Je suis très client du western italien, bien plus que américain. En plus de Leone, il faut rajouter les deux autres Sergio: Corbucci ("Django" et "Le Grand Silence" déjà cités, mais aussi "Le Mercenaire", "Compañeros", "Mais qu'est-ce que je viens foutre au milieu de cette révolution ?", plus quelques autres, il a bien œuvré dans le genre) et Sollima avec sa fameuse trilogie "Colorado", "Le Dernier Face à face" et "Saludos hombre", tous trois remarquables.
Le "Keoma" de Enzo G. Castellari est également très recommandable, comme "Le retour de Ringo" de Duccio Tessari, qui transpose le retour d'Ulysse à Ithaque au Far West. Je vais m'arrêter là, il y a tellement de perles ! C'est peut-être mon genre de films favori (et un des plus endurants de l'histoire du cinoche en tout cas !).


Posté le 07 avril 2020 à 06 h 14m 10s

En western, je n'ai jamais été emballé par la trilogie des "Dollars" avec Clint Eastwood.

Je préfère d'autres films avec l'acteur comme "Josey Wales, Hors-La-Loi", "Pale rider" et "Impitoyable".


Posté le 08 avril 2020 à 23 h 37m 40s

... j'arrive un chouïa après la bataille : bien aimé Vivarium !
barré (et encore pas tant que ça ...) juste ce qu'il faut sans tomber dans le chiant !


Posté le 09 avril 2020 à 10 h 21m 06s

Et alors Dale, The Salvation ?


Posté le 09 avril 2020 à 13 h 20m 05s

Oui François désolé mais entre mes autistes au taf et l'école à la maison c'est déjà un western en soi...

Donc The Salvation: western revenge movie plutôt basique dans son propos et qui à aucun moment n'a la richesse des thèmes abordés dans " Hostiles " par ex.
Formellement curieux car alternant les plans superbes et d'autres carrément hideux.
Quand aux acteurs c'est tout bon même si la simplicité des enjeux ne les amène pas à une grande variété d'expressions.

Mads est excellent comme souvent, Jeffrey Dean Morgan fait du Negan avant l'heure. Jonathan Pryce joue un parfait pourri pathétique et servile. En revanche on se demande ce que Cantona fout ici...

Au final, film assez plaisant d'un réal danois qui veut rendre hommage au genre mais qui ne dépasse jamais ses influences.
La trame est simpliste et trop vite expédiée.

Par ex, la veulerie et la corruption des habitants de la petite bourgade est juste effleurée: on reste très loin de " l'homme des hautes plaines ", film envers lequel Salvation a plus d'une dette.

Du coup tout repose sur la violence et les scènes choc ce qui en fait un pur produit de l'instant.

J'ai apprécié le voir mais ne le reverrai sans doute pas.

---[Edité le 09/04/2020 à 17 h 03 par Dale]---

Posté le 09 avril 2020 à 13 h 44m 22s

Le lendemain de The Salvation j'étais parti pour " Never Get Old " et j'ai été tenté de me remettre " The Hatefull Eight " du père Quentin.

Mon premier ressenti de l'époque au ciné s'est confirmé: trop long, trop verbeux, des scènes gores un peu factices... Mais plusieurs coudées au dessus de Django de par la richesse des thèmes déployés.
Le premier était un film progressiste un peu facile dont le message était bien appuyé.
Ici c'est plus larvé et complexe: le trauma de la guerre de sécession, les allusions à " Naissance d'une Nation " de Griffith...

Bref un des rares films de Tarantino où tout n'est pas que jeu formaliste et citations pour faire style, genre où il ne fera jamais mieux que Pulp Fiction anyway.

Ces Huit Salopards sont plus à rapprocher de son premier film et leur seul vrai défaut est de n'en avoir pas gardé la sobriété et l'esprit de synthèse.

Et cette ambiance bordel: Malgré la grande douceur de ces jours printaniers, j'avais froid avec les personnages et je me suis rajouté une couverture tout en mangeant ma boîte de haricots à la tomate...

---[Edité le 09/04/2020 à 17 h 02 par Dale]---

Posté le 09 avril 2020 à 16 h 58m 56s

En fait c'est terrible mais en voyant la bande annonce je me suis dit que je l'avais sûrement déjà vu... Bref, c'est rentré par un œil et ressorti par l'autre. Sans douleur.




   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13 ...  621  622  623 ...  627  628   
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
97 invités et 2 membres
X_Wazoo
Reznor
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches