Musiques
Les 5 groupes les plus influents des années 70
 


Posté le 28 mai 2020 à 13 h 28m 15s

Je fais cette hypothèse : le mode de consommation du rock n'a pas survécu au bouleversement entraîné par internet et à la gratuité. Il est trop coûteux/pas assez rentable.

La dance, le hip hop, la variété n'ont pas le même rapport au format album (preuve en est les éditions collectors et les concerts de groupe centrés sur un seul de leur disque comme Doolittle ou Bug). C'est sans doute lié à Sgt Pepper. De plus le rock se consomme "chez soi", le rap et la dance c'est souvent en club, dans les champs pété à la MDMA, dans les séances de viol collectif ou dans les combats de chiens ; la variété effectivement s'écoute dans les bouchons et généralement via la radio/télé ; et ça repose plus sur une culture du tube/hit.

Quand tu tapes sur google "best albums of 19xx" (n'importe quelle date de 1965 à 2004) ce qui sort en majorité ce sont des albums de rock (au sens large, de la pop baroque au métal, la musique à guitare et batterie, quoi).


Posté le 28 mai 2020 à 13 h 38m 41s

"je n'ai pas l'impression que les morceaux de variétoche sortis à cette époque auront eu un impact apte à les faire traverser les décennies comme l'ont fait d'autres des années 60, 70 voire 80."

Slowdown, je pense que tu te trompes et que tu as surement la chance d'être entouré d'esthètes qui écoutent que de très belles choses...ou alors RFM chez toi n'existe pas et il n'y a que Fip et Nova...

Dans la réalité :

- Zazie, Pascal Obispo, Florent Pagny, Calogero, Marc Lavoine, Francis Cabrel, Jean Louis Aubert, Jennifer, etc. pour les années 90-2000.

- Stromae, Soprano, Claudio Capéo, Julien Doré, Marina Kaye, Fréro Delavega, Louane, Kendji Girac, Trois Cafés Gourmands, Zaz, etc. aujourd'hui

Tous ces gens sont signés sur les mêmes maisons de disques, travaillent avec les mêmes producteurs, passent sur les mêmes grosses radios nationales et leurs chansons ont un impact très forts dans la vie des gens. Il y a un son assez reconnaissable et identifiable dans la variété avec même certains courants, tendances, etc...quand Edith Fambuena décide par exemple de mettre des violons partout dans les 90's c'est pas anodin au vu de tous les albums en top des charts qu'elle a produit...alors oui c'est mieux quand c'est sur les singles de Bashung que de Zazie mais bon...

Le dernier album des Fréro Délavega s'est vendu à presque 500 000 exemplaires !!!Beaucoup d'enseignants français se sont retrouvés dernièrement dans la chanson de Gauvain Sers ; Les Oubliés qui restera pour beaucoup un témoignage fort de notre époque...


Posté le 28 mai 2020 à 13 h 44m 47s

Edith elle fait la guitare sur "Bleu comme toi", si je me souviens bien. IM-PA-RA-BLE.


Posté le 28 mai 2020 à 13 h 53m 26s

Oui c'est elle ! Et les violons sur "la nuit je mens" en 98 c'est aussi elle et Jean-Louis Piérot qui décident de les mettre ! Autant dire qu'à une époque quand ils décidaient de prendre un direction les 2, derrière ça comptait...


Posté le 28 mai 2020 à 16 h 46m 47s

Les Valentins ! (Juke box est un chez d'oeuvre)

Édith est également sur d autres titres de daho, tel "ouverture "

https://youtu.be/9PbvIpIy5Ds


Posté le 16 juin 2020 à 14 h 39m 17s

@ smashead

"pour siouxsie, je veux bien, je ne nie pas son impact énorme, je suis le premier à le reconnaître",
On dirait pas. Tu n'as pas l'air de savoir que les Banshees circa 1977 et "The Scream' sont cités par les musiciens de Joy Division comme une de leurs grosses influences, et aussi par Geordie de Killing Joke (le son de guitares de McKay l'a inspiré), Cure (pour Pornography), Bauhaus et Massive Attack.

" on ne parlait pas d'influence générale ? Sur les jeunes ? La culture ?"
euh, The weeknd, FKA Twigs, the XX, Charli XCX, tu connais? Depuis huit ans ans, The Weeknd reprend Happy House à chacun de ses concerts; devant 20 000 fans de r'n'b, tranche d'âge 15-25 ans. Niveau ventes, The Weeknd est un sumo, loin derrière son héros Bambi MJ mais il s'en rapproche tout de même. FKa Twigs cite Siouxsie comme une influence majeure. d'autres artistes en ont fait de même, la chanteuse de the XX, tout comme Charli XCX - la madonna brune des années 2010.
Et le monde de la couture, ça fait partie de la culture?. Il n'y a pas une fashion week sans que le nom de Siouxsie ne soit glissé comme référence par des couturiers, et par les critiques spécialisés de la presse. A la télévision, il y a des références sur Siouxsie ici et là: gag hilarant dans Portlandia, citations dans The Good Place, et dans Luther. Les fans de la série Hannibal doivent savoir aussi qui avait chanté le générique de la séquence finale. Sans parler des jeunes fans de rock tourmenté, qui savent bien d'où vient le look de Robert Smith.

---[Edité le 17/06/2020 à 17 h 02 par Rabbidcat]---

Posté le 16 juin 2020 à 21 h 12m 22s

@ slowdown

"siouxsie and the Banshees
Tu es sûr que c'est avec les 2 premiers qu'ils ont impacté Pornography ?
(source ..?)"
Pour Pornography, Robert Smith parle des Banshees comme d'une "influence énorme sur moi" et "le groupe qui m'a amené à faire Pornography", au magazine Uncut - numéro d'août 2004 (info wiki et lien pdf via google)
http://thecure.cz/wp-content/uploads/2004/08/20040 ... k-060.jpeg

Oui. Join Hands a influencé à donf Pornography, ça s'entend. écouter les drums/basse sur 'Icon' puis celles sur 'Hanging Garden', pareil pour la batterie sur 'Cold' qui est un mix entre 'Placebo Effect' et 'Premature burial". Et puis Smith a commencé à utiliser la flanger suite à la tournée Join Hands de 1979 auquelle il a participé en tant que guitariste de remplacement pour les Banshees.

---[Edité le 17/06/2020 à 20 h 28 par Rabbidcat]---

Posté le 16 juin 2020 à 21 h 55m 16s

Join Hands c'est un album à coté duquel je suis passé j'ai l'impression. Découvert assez tard, Il m'avait déçu à la première écoute et je n'ai pas insisté. Mais finalement , même si c'est clairement sur cet album que les morceaux ont le moins d'accroche immédiate, il réserve néanmoins des moments intéressants et effectivement, qui ont dû impacter la scène dark du post punk


Posté le 18 juin 2020 à 17 h 02m 15s

Et "Une Peel session sortie en 1987 ... "
C'est sa diffusion initiale à la radio en novembre 1977 qui a eu un grand retentissement, ce n'est pas sa sortie sur disque dix ans plus tard. Peel l'a rediffusée à plusieurs reprises entre novembre 1977 et février 1978 parce qu'elle était plébiscitée par ses auditeurs qui lui envoyaient constamment des demandes par courriers.
A l'époque, les consommateurs de musique, les musiciens qui étaient à l'affût des nouvelles tendances, parlaient de la dernière peel session au pub comme les sportifs commentaient les matchs du weekend. Et les gens s'échangeaient les enregistrements des dernières peel sessions sur cassette; si l'un avait loupé l'émission d'un soir et entendait parlé d'une session en bien, il trouvait facilement quelqu'un pour lui faire une copie. Peel a eu un rôle extrêmement important dans l'évolution de la musique des 1970s, tous les nouveaux groupes originaux de tout style passaient chez lui.
La première session de satb était très attendue parce que tous leurs concerts de 1977 avaient été chroniqués dans les trois hebdomadaires musicaux anglais. Ils avaient déjà une renommée et ils se produisaient dans des salles de 500-1000 places, un bel exploit à l'époque pour un groupe non signé.
Ils ont joué trois fois à Manchester le dernier trimestre de 1977. Peter Hook raconte dans une interview mise en ligne sur youtube ce mois-ci, qu'avec Ian Curtis ils voyaient tous les concerts qui passaient dans le coin. "avec Ian, on allait aux mêmes concerts ensemble quand il y a en avait un. Siouxsie & the Banshees à la salle Bellevue ou ailleurs, il était là, on se voyait là-bas".
https://www.youtube.com/watch?v=vm_b_UkEmok&t=2009s

Comme il l'a révélé l'année dernière dans son autobiographie, c'est surtout cette session-là avec Metal Postcard qui a impacté JD quand ils étaient encore au stade Warsaw. Stephen Morris lisait toutes les chroniques et articles sur les Banshees et suivait de prés ce que faisait leur batteur et sa nouvelle manière de jouer 'machine-like'.
Du reste, la manière dont il y a un delay écho énorme sur la batterie à la fin de ce titre-ci joué en 1978 présage la façon dont Martin Hannett enregistrera les drums sur Unknown Pleasures.
https://www.youtube.com/watch?v=83o__xGJzVU&t=530s

tony wilson avait aussi filmé satb jouant metal pour son émission télé 'so it goes' en novembre 1977.
Une question peut être posée, pourquoi Hook et Morris ont attendu plus de quarante ans avant de citer les Banshees comme influence en interview. C'est ironique car ça rend obsolète tous les livres de Reynolds & Assayas qui ne citent ni Kraftwerk ni satb à propos de jd, alors que les livres de Paul Morley et Jon Savage sur jd sont à la page car eux avaient établi ces comparaisons dès le début.

Pour en revenir aux Peel sessions, si une session d'un groupe était réussie, elle repassait plusieurs fois. Dans le livre sur John Peel "goodnight and good riddance" (2015) de David Cavanagh, il est dit que la toute première peel session de New Order par exemple a été multi-rediffusée aussi sur un laps de temps court. il y a cette citation de Sumner qui résume bien le rôle de Peel sur l'évolution de la musique en Angleterre, "si John Peel n'avait pas été là, il n'y aurait eu ni joy division ni new order>>. Il faisait le boulot des chasseurs de talents. Lui et son producteur allaient voir les groupes en concert, en enregistraient certains, et après les labels n'avaient plus qu'à se servir.

---[Edité le 18/06/2020 à 17 h 05 par Rabbidcat]---



   1  2  3  4  5  6  7  8  9 
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
142 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :