Musiques
Le meilleur de la décennie 2010-2019
 


Posté le 14 janvier 2020 à 11 h 29m 18s

Voilà voilà...
Fallait que quelqu'un le crée ce fil de discussion, c'est fait !
Je sais pas ce que vous en pensez mais l'intérêt je trouve c'est de mettre en avant quelques disques, pas forcément des dizaines et des dizaines, histoire qu'on soit pas noyé par un trop grand nombre de références et que ça conserve du sens, c'est à dire dégager ce qu'on juge personnellement essentiel à cette décennie...
Bonne rétrospective à tous !


Posté le 14 janvier 2020 à 13 h 39m 45s

Tiens, un pavé!!!!!!


-Deerhunter - Halcyon Digest (2010) : voilà un groupe que j'ai découvert totalement par hasard le jour de mon anniversaire en cette année 2010. Quelle claque je me prenais alors. C'est exactement le disque qu'il me fallait à ce moment de ma vie. Profond, habité, mélodique, mélancolique. Et sous ses airs de disque rock volontairement passéiste, Halcyon Digest se révèle être un album profondément pop. Mais une pop vénéneuse, poisseuse, addictive. Comment résister aux presque 7 minutes de "Desire Lines", dont la coda hypnotique et répétitive vous embarque dans un voyage infini.

-Daughter - If You Leave (2013) : Nouvelle signature du prestigieux label 4AD, Daughter signe avec "If You Leave" une oeuvre marquante. La voix de Elena Tonra, incroyable d'émotions, joyau posé sur une musique dream-pop/folk belle à en pleurer, m'accompagne depuis près de 7 ans. Les yeux embrumés, je me plonge toujours avec une délectation intacte sur la pièce maîtresse, "Shallows".

-Tame Impala - Innerspeaker (2010) : premier album incroyable des australiens; enfin d'un australien en particulier : Kevin Parker. Tête pensante du collectif kangourou, le jeune Parker modernise et remet au goût du jour le son des années '60. Loin d'être un simple pastiche du style, Innerspeaker est habité de bout en bout d'un génie mélodique certain. L'écoute de "It's Not Meant To Be", ouverture du disque, me laisse pantois et impressionné à chaque fois. Chef d'oeuvre.

-Beach House - Teen Dream (2010) : Décidément, l'année 2010 est de loin la plus folle année -à mon sens- de la décennie. Que de merveilles, que de bijoux sortis cette année-là! Beach House, encore un groupe marquant à coup sûr les années '10. LE disque Dream-pop parfait. Une Victoria Legrand vocalement au top de sa forme, un Alex Scally tricotant des arpèges délicieux, "Teen Dream" est bien le plus bel album du groupe. Peut-être parce que je les ai découvert avec celui-ci. Mais "10 Mile Stereo" m'emporte à chaque fois...

-Grizzly Bear - Shields (2012) : Les américains et leur pop sophistiquée signent avec "Shields" une oeuvre dense et totalement enthousiasmante. Et 3 ans après leur succès d'estime (le très bon "Veckatimest"), Grizzly Bear nous livre assurément son album le plus cohérent. "Sun In Your Eyes", symphonie de poche de 7 minutes, est le parfait exemple de la maîtrise artistique du collectif new-yorkais.


Au passage, voici quelques exemples ce qui est sorti l'année 2010 :

-Deerhunter - Halcyon Digest
-Tame Impala - Innerspeaker
-Beach House - Teen Dream
-Women - Public Strain (la clôture "Eyesore" est fabuleuse)
-Arcade Fire - The Suburbs
-Sufjan Stevens - The Age of ADZ
-Massive Attack - Heligoland
-The National - High Violet
-The Black Keys - Brothers
-Flying Lotus - Cosmogramma
-Foals - Total Life Forever ("Black Gold">>>meilleur morceau de Foals eveeeeer)
...

Au chapitre des "dinosaures-qu-on-connaît-tous" des années '90 et qui s'en sortent encore foutrement bien dans les '10 :

-Radiohead - A Moon Shaped Pool (2016)
-PJ Harvey - Let England Shake (2011)
-Nick Cave & The Bad Seeds - Skeleton Tree (2016)
-Boards Of Canada - Tomorrow's Harvest (2013)
-Björk - Vulnicura (2015)
-Low - One & Sixies (2015)
-Thom Yorke - ANIMA (2019)
-The Cinematic Orchestra - To Believe (2019)

Du côté des groupes français, grosse période musicale également, avec les découvertes de :

-Mansfield-TYA - NYX (2011)
-Aquaserge - Laisse ça être (2017)
-Mermonte - Audiorama (2014)
-Feu!Chatterton - L'Oiseleur (2018)
-Frànçois & The Atlas Mountains - Piano Ombre (2014)
-Division Nuit - Division Nuit (2019)
-RIEN - EP 1,2 et 3 (2010, 2013 et 2014)


Posté le 14 janvier 2020 à 13 h 58m 03s

Ce que je retiens de cette décennie perso c'est l'explosion du rap français..en France. Alors que ce n'est pas un courant musical nouveau. J'ai l'impression à tort ou à raison que ça a envoyé l'électro, encore plus le rock ou même la variété à des années lumières !!! Les Orelsan, Jul, Vald, Booba, PNL, Nekfeu explosent tous les scores de ventes d'albums, de vues youtube, de ventes de places de concerts, de produits dérivés, etc...et j'ai l'impression que 90 % des "à la louche 7-30 ans" (fourchette très approximative...on pourrait presque aller jusqu'au 40 piges) n'écoutent quasiment que ça. Attention, je porte pas de jugement, j'ai pas d'avis sur la question ou quoi c'est juste un constat légèrement hors sujet pour dire qu'on va parler en majorité de trucs indie rock, garage, punk, électro, etc (moi le premier une fois de plus...pas tapé svp) plus que jamais "indés" dans le sens "confidentiel" du terme quoi ! Quand je vois le nombre de vues youtube des clips de PNL quand on y réfléchit c'est juste complètement hallucinant !!!! Par contre je me pose quand même une question c'est "comment on ne peut écouter que ça ?"...j'ai un des mes cousins de 20 piges qui écoute en permanence du rap autotune, etc...ça ça me dépasse un peu quand même !

---[Edité le 14/01/2020 à 14 h 05 par X_Plock]---

Posté le 14 janvier 2020 à 16 h 23m 33s

Ah merci de l'avoir fait, j'avais oublié de m'y mettre !

Fin décembre j'avais fait un top 42 (c'est pas pour faire le malin, c'est juste que le site sur lequel je l'ai fait propose ce format pour avoir un joli carré bien ordonné), je vous le laisse là - la seule règle était une entrée par artiste :
https://cdn.discordapp.com/attachments/39203191736 ... ers2_7.jpg
Avec 22 albums qui datent de la deuxième moitié contre 20 de la première moitié, plutôt rassurant

Si je devais choisir mes artistes préférés de la décennie, ça ressemblerait à ça (sans ordre de préférence) :

- Richard Dawson : barde "folk" multiforme (folk apocalyptique, médiévale, pop et électronique), peut-être le seul vrai barde - au sens original - vivant aujourd'hui, d'autant plus depuis qu'il s'est mis à tirer des portraits de gens modernes. Sa voix n'est clairement pas pour tout le monde, faites gaffe :
https://www.youtube.com/watch?v=GQVlNt6DAxY
- GFOTY : Trublionne de la décennie, une persona à la fois repoussante et émouvante (excessivement écervelée et sexualisée, mais avec une candeur d'enfant), une performeuse instinctive, une vidéaste... et en fait, je l'ai réalisé récemment, l'artiste la plus libre de cette décennie. Avec une production musicale effrénée entre DJ set scandaleux, singles elctropop sujets au headbang, albums concepts autour du pop rock FM de la charnière 90/00s ou des cartoons télé, chansons de Noël qui marchent sur la tête, covers défigurées. Le message est simple : faire tout ce qui te passe par la tête et le faire à fond. Et cette capacité à faire de la satire tout en créant dans le même temps des formes nouvelles, hybrides... mamma mia. J'ai dit qu'il n'y avait pas d'ordre, mais c'est peut-être elle mon artiste favorite de la décennie.
https://www.youtube.com/watch?v=FrAHW3JLOmM
- Jenny Hval : Jenny Hval c'est déjà une voix ; un timbre unique, une tessiture élastique, des inflexions de voix qui tantôt caressent, tantôt prennent en otage. C'est une musique qui ose se renouveler à chaque album, qui a tâté beaucoup de choses en 10 ans dans un spectre qui s'étend de la musique expérimentale à la pop électronique. Arty et intello oui, mais tout en finesse et avec beaucoup d'humour et de doigté. Une musique qui refuse de faire la distinction entre la chair et l'intellect.
https://www.youtube.com/watch?v=nFASG-jv1ZA
- Elysia Crampton : DJ Americano-Bolivienne, spécialisée dans les collages et mélanges de genres les plus audacieux que je connaisse, entre musiques d'amérique latine, ambiances SF apocalyptiques, rap hardcore crunk, indus, pop, metal, avec une vibe très kitsch et souvent lo-fi. Et un engagement politique et philosophique très fort. Vraiment le syncrétisme du futur, mon admiration pour elle est sans borne.
https://www.youtube.com/watch?v=kyB6J7Hk3sA
- Ichiko Aoba : Chanteuse et guitariste folk (à tendance bossa) japonaise. Je pourrais m'arrêter là : simplement la voix la plus pure à avoir traversé mes tympans, virtuose humble à la 6 cordes, des mélodies magnifiques. La grâce, simplement.
https://www.youtube.com/watch?v=Igg-vu8TLig
- Kanye West : Dans la petite guéguerre Old Kanye vs New Kanye, je suis clairement team New Kanye. Malgré ses inconstances, quand on sort sur la même décennie Yeezus & The Life of Pablo (sans compter le reste, de très bon à excellent), on se réserve tranquillement une place au Panthéon non seulement du hip-hop mais de la musique populaire en général. Génie controversé, à raison, mais génie quand même.
https://www.youtube.com/watch?v=Lq2TmRzg19k
- Kero Kero Bonito : Quand ils étaient insouciants, KKB produit la plus joyeuse et fluo qui soit, tout en bitpop mignonne. Quand ils se prirent le réel sur la tronche, ils devinrent bien plus sombre et orientés indie rock, parfois noise parfois twee. Aujourd'hui, ils ont repris les synthés pour chanter une étrange musique écolo-apocalypse. Une évolution fascinante et des virages stylistiques jamais forcés. Mais dans tout ça, quelque soit le degré de mélancolie, la constante c'est ce sens de l'objet pop tellement bien ficelé et arrangé qu'on pourrait presque le toucher.
https://www.youtube.com/watch?v=dSuINZdJBk8
- Chief Keef : Je ne suis pas expert en la matière, mais le plus génial des rappeurs de la décennie pour moi c'est Chief Keef. Son premier album en 2012, sorti pour ses 17 ans, était déjà un chef d'oeuvre. Il incarne à la perfection le rapper idéal des 10s, hyper prolifique et toujours en train d'expérimenter, qui se détache de toute prétention lyrique pour se concentrer sur le rythme implacable de son phrasé assommant et de ses adlibs hypnotiques. Entre ses mixtapes lo-fi Back From the Dead, ses albums monolithiques (Finally Rich, Sorry 4 the Weight...), ses expérimentations r&b (Thot Breaker). Vu son train de vie je sais pas s'il sera encore en vie à la fin des 20s, mais son oeuvre jusqu'ici est inépuisable.
https://www.youtube.com/watch?v=XuEx6lNHZjM
- Grouper : Et dans les heures de solitude, quelle meilleur compagne que Liz Harris ? Que ce soit avec les sculptures de textures rugueuses à coup de guitare ou avec les résonances fantomatiques de son piano, toujours accompagné de son chant lointain, rêveur, sa musique berce mon âme comme personne. La voir en live a sans doute contribué, mais sa musique est devenue essentielle pour moi.
https://www.youtube.com/watch?v=6U2mO2Yspsc
- The Necks : Je les mets, mais ça aurait été tout aussi valide pour les années 2000. Les meilleurs concerts de ma vie, des albums passionnants entre trio d'improvisation et pièces montées savamment arrangées. Cette décennie ils ont sorti un grand disque drone/new age (Open), un grand disque de tempête (Mindset), un grand voyage migraineux (Vertigo), et d'autres que j'ai un peu la flemme de décrire.
https://www.youtube.com/watch?v=69W1Em9SKs4

---[Edité le 14/01/2020 à 16 h 30 par X_Wazoo]---

Posté le 14 janvier 2020 à 19 h 46m 12s

Qui pour m'expliquer le concept de décennie qui dure 9 ans ?


Posté le 14 janvier 2020 à 19 h 48m 54s

T'es pas sérieux là?


Posté le 14 janvier 2020 à 20 h 00m 22s


Posté le 14 janvier 2020 à 21 h 11m 57s

Posté le 14 janvier 2020 à 22 h 01m 03s

Sacré Arno, le John Mc Clane du site, la mouche dans le verre de lait, le petit rouage qui grippe... Change rien mec!

---[Edité le 14/01/2020 à 22 h 02 par Dale]---

Posté le 14 janvier 2020 à 22 h 29m 38s

Il y a un truc pour savoir quand une décennie se termine et une autre commence : c'est le truc de l'oeuf.

Je développe : la fin d'une décennie se termine par l'oeuf qui éclot et l'oeuf qui éclot arrive à mâturité à la fin d'une année en 9.
Effectivement, l'oeuf qui éclot, c'est l'ouverture vers un autre univers, une vie nouvelle, quelque chose de neuf, quoi !
Ainsi nait une nouvelle décennie et l'embryon naissant (remarquez la forme de l'embryon humain qui évoque le 9 https://media.gettyimages.com/photos/human-embryo- ... ?s=612x612

l'embryon naissant va donc pouvoir se développer, se reproduire s'éteindre et se recroqueviller sur lui même à l'image du neuf et comme un retour au stade embryonnaire https://pixabay.com/fr/vectors/personnes-%C3%A2g%C ... A9-294088/

pour qui sait, renaître à une vie nouvelle ( allélouia)

Voilà, j'espère par ce procédé mnémotechnique vous éviter de passer pour un neuneuf en société , ne sachant pas quand une décennie commence et une autre s'arrête.


Posté le 15 janvier 2020 à 09 h 58m 42s

Sinon le gif de wazoo marche très bien aussi


Posté le 15 janvier 2020 à 11 h 19m 57s

Pour ma part, je dirais que cette décennie est celle où je me suis le plus détaché de la musique mainstream...pas par conviction, plus par habitude (plus de radio, plus de télé, internet me permettant de faire mes propres playlists, ou de me tourner vers des webradio plus spécialisées) et aussi parce que le rock est devenu une musique de niche, donc le rock indé encore plus.

Je ne peux pas trop juger des artistes propres à la décennie qui marqueront le grand public. En revanche, il y en a quelques uns qui m'ont marqué. Mais je constate que sur les artistes dont la carrière à vraiment débutée (ou du moins explosée) ces dix dernières années, ceux qui m'ont le plus plu n'ont souvent pas très bien réussi à tenir la longueur. Après un ou au mieux deux-trois albums que j'ai trouvés très bons, leurs dernières sorties m'ont déçu. J'ai l'impression que ceux qui ont été les plus constants en qualité sont ceux dont la musique ne me fait ni chaud ni froid en général (Segall ou King Gizzard, par exemple). Ou alors, ce sont des français assez confidentiels (Edam Edam ou les groupes influenza). D'ailleurs, les français semi-professionnels ont sorti beaucoup de choses cools, mais c'est peut-être que je m'y suis plus intéressé que les décennies précédentes.

Donc chez ceux qui ont fait ma décennie, il y a ceux qui ont démarré très fort :
- King Tuff avec son album et ses singles de 2012 (de la power pop parfaite), qui ensuite m'a perdu en faisant du garage psyché plus classique et de la disco.
https://www.youtube.com/watch?v=Z4JCMC7lO00
- Cloud Nothings qui après deux supers albums n'a jamais retrouvé l'équilibre parfait de Here And Nowhere Else avec ses disques suivants.
https://www.youtube.com/watch?v=Oqd3P0Jy58w&li ... 5GR9-UoFzA
- Maryam Saleh, qui après un album solo super bon a enchainé avec des collaborations plus électro pas du tout à mon goût.
https://www.youtube.com/watch?v=Kj8wrOb0V4k&li ... b50vQ5MS0x
- The Men qui depuis New Moon ne sort que des disques en demi-teinte.
https://www.youtube.com/watch?v=ZP1yV-MHvfo
- The Love-Inns dont le premier disque revival 90s sortait du lot avec des mélodies imparables mais qui n'a rien sorti depuis.
https://www.youtube.com/watch?v=u_zsoWTCLac
- Colleen Green dont le deuxième album est une tuerie dans son genre, mais qui n'a pas encore confirmé avec un troisième.
https://www.youtube.com/watch?v=QsF-L_xj6lw
- Dilly Dally, dont le deuxième album plus mature et musicalement intéressant sent quand même un peu le sapin comparé au premier qui n'invente rien mais est super efficace.
https://www.youtube.com/watch?v=lMrZi0whVpM
- Starcrawler qui ont deux super disques à leur actif, j'espère qu'ils vont déjouer mon impression en continuant comme ça.
https://www.youtube.com/watch?v=mwzlySJJJQQ&li ... w3VzMnN6L7

Il y a ceux qui ont commencé la décennie précédente et confirmé leur talent dans celle-ci :
- Two Gallants, même si leur dernier disque commence à dater
https://www.youtube.com/watch?v=IoKodofEFPE
- Wonderflu, continuez comme ça, les gars!!!
https://www.youtube.com/watch?v=6HrGxh_3nWY
- Le Klub des Loosers, j'attends la suite
https://www.youtube.com/watch?v=aSs3EmXPFIQ

Et il y a les vieux qui confirment qu'ils sont un cran au-dessus. Je doute que la plupart des groupes que j'ai cité au-dessus sortiront des trucs de ce niveau après 30 ans de carrière :
-Dinosaur Jr, Mascis qui a sorti ses excellents premiers albums solos, Barlow, Sebadoh, Sweet Apple
- That Dog.
https://www.youtube.com/watch?v=BdrY1jt_TeA
- Veruca Salt
https://www.youtube.com/watch?v=9rmtxKjnZ7A&li ... EcMg-2PddL
- Les Breeders
https://www.youtube.com/watch?v=quqU4onSjh8&li ... l-7EEN8cxZ
- Mudhoney
https://www.youtube.com/watch?v=bl-mzPv1Q6w
- Superchunk
https://www.youtube.com/watch?v=3QXOBCcLs7U&li ... f8yS6RhyZj
- Mondo Generator
https://www.youtube.com/watch?v=lMxsDpmGZhE

Ceux qui ont tiré leur révérence bien dignement :
- Grant Hart
https://www.youtube.com/watch?v=Huv2hCsoNZA
- Bowie
- The Muffs
https://www.youtube.com/watch?v=Am8k-JBNWQM
- Leonard Cohen
- Corbier
https://www.youtube.com/watch?v=gnidirpWqx8
-...il y en a quand même un paquet

Et puis ceux qui feraient peut-être bien d'arrêter ou sont partis dans un délire où je ne pourrais plus les suivre...
- Pixies dont les disques sont sympa, moi ça me va, mais c'est plus ça
- Lanegan dont l'espoir de l'entendre rejouer du rock sans synthé semble définitivement perdu

Et puis celle qui semble tenir la longueur et qui est assez exceptionnelle pour nous réunir musicalement Wazoo et moi (ce qui tient du miracle) : Ichiko Aoba
https://www.youtube.com/watch?v=T9JivNzmwjk

Ah, j'ai récemment découvert Mikal Cronin qui réussit l'exploit d'être de la scène Ty Segall et de ne sortir que des albums que j'aime. C'est très fort. Lui et Shannon Lay, mais je n'ai écouté qu'un disque de cette dernière.
https://www.youtube.com/watch?v=GAC9bZjGv-U
https://www.youtube.com/watch?v=b98fEgy_WR8

---[Edité le 15/01/2020 à 11 h 37 par Blackcondorguy]---

Posté le 15 janvier 2020 à 13 h 47m 23s

Si je devais faire un top de la décénnie, ça pourrait donner ça:

Thrill Addict - Peter Kernel
L'un des disques de la décennie, voir peut-être LE disque pour moi. J'aime tout chez Peter Kernel, leur sens de la mélodie, leur humour, leur mélancolie. Et en concert, c'est encore mieux! 

Nyx - Mansfield TYA
Pour moi, le disque français de cette décennie, sans aucune hésitation. Une oeuvre fascinante, complexe, où chaque morceau impressionne, que ce soit les tubes pop (Cavaliers, Logic Coco) autant que les pièces électroniques radicales et sombres (Cerbère). Autant les deux premiers albums du groupe étaient très bons, autant celui-là poussent le curseur à un niveau stratosphérique. Corpo Inferno, dans la même veine, enfonce le clou quatre ans plus tard.

Murmuure - Murmuure
Quand un inconnu débarque avec un disque de trente minutes, à base de black metal et de samples en tout genre, qui ne ressemble à rien de connu, et disparaît sans jamais refaire parler de lui. Même après des centaines d'écoutes, c'est toujours aussi fou!

Birthday - Keaton Henson
J'ai hésité à mettre cet album. Mais j'aime trop ce disque que je devrais pourtant détester. Il me suffit d'écouter "10am, Gare du Nord" ou "You" pour fondre à chaque fois. Et les albums suivants contiennent eux aussi des merveilles (Josella, Comfortable Love). 

Dead Root Stirring - Elder
Alors ce disque, c'est une merveille de rock, entre stoner et prog. Tout est parfait, les cinq longs morceaux qui composent l'album ne souffrent d'aucun temps mort, et les riffs sont juste parfaits. Par contre, les albums suivants ne m'ont pas autant emballé.

Exercice In Futility - Mgla
Un disque d'une puissance folle, empreint d'un nihilisme absolu. Chaque pièce, seulement nommée par un chiffre, est monstrueuse, avec en point d'orgue un dernier morceau définitif. 

Yeezus - Kanye West
Le disque le plus radical de Kanye West, et le plus abouti à mon gout. C'est sombre, brutal, certains passages me foutent des frissons rien que d'y penser.

Peasant - Richard Dawson
Un disque hors du temps, où Richard Dawson se mue en troubadour pour nous conter l'histoire d'un village à travers ses personnages. En résulte un incroyable bordel d'une virtuosité folle.


Posté le 15 janvier 2020 à 14 h 28m 55s

Mansfield.TYA si j'ai bien compris ce que j'ai vu passer sur les réseaux sociaux, elles doivent se remettre à bosser toutes les 2 cette année...je me demande ce que ça va bien pouvoir donner après 5 ans de trêve


Posté le 15 janvier 2020 à 16 h 16m 52s

En même temps c'est 4 disques depuis 2005. Elles gardent leur rythme!

---[Edité le 15/01/2020 à 16 h 28 par El rodeo]---



 1  2  3  4   
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
126 invités et 2 membres
Thebluegoose
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused