Musiques
Livres sur le rock indé ?
 


Posté le 06 décembre 2018 à 07 h 06m 35s

Ouep là pour le coup je rejoins Santiagoo. Pareil toujours été un grand fan de Steve Shelley perso. Un sacré coup de poignent quand même le gonze !


Posté le 10 avril 2019 à 23 h 19m 12s

C'est pas pour cafter mais le dénommé Ismael Junger est en train de lire un bouquin écrit par Danny Goldberg sur Kurt Cobain (ouais, j'aime bien les topics bien rangés)

De mon côté, je déclare :

- "Cobain on Cobain"
C'est une compile d'interviews de Nirvana éditée par Nick Soulsby que je ne vous présente plus. Ya pas les itws faites par la presse poids lourd mais ya plein de fanzines/magazines européens (entre autres)

- une super chouette bio de K Records, "Love Rock Revolution: K Records and the Rise of Independent Music" de Mark Baumgarten

- un livre/fanzine/essai, "Riot Grrrls, Chronique d'une révolution punk féministe" de Manon Labry


Posté le 13 avril 2019 à 10 h 54m 48s

Santiagoo, le "Riot Grrrls" c'est celui qui est sorti chez Zones ? Il avait l'air intéressant. Il est bien ?


Posté le 17 mai 2019 à 16 h 22m 58s

Bon bin je me suis finalement procuré le livre de Danny Goldberg qui évoque ses souvenirs du temps où il était manager de Nirvana et de ce fait dans l'intimité du groupe et surtout de Cobain. Et bien ce fut une lecture tout à fait plaisante, il n'y a pas de révélations incroyables évidemment, quelques anecdotes sympathiques et précisions utiles quand même (c'est toujours aussi drôle de lire le récit de l'altercation Cobain-Love vs Axl Rose aux MTV Video Music Awards ), quelques vérités sont (r)établies du point de vue de l'auteur.
Mais ce que je retiens surtout, c'est combien Goldberg aimait Cobain, c'est quelque chose que l'on ne peut vraiment pas lui dénier, ça se ressent vraiment au fil des pages, ça fait plaisir et chaud au cœur de lire ça, même s'il n'élude pas les problèmes du chanteur (ses moments lunatiques, son addiction à l'héroïne). Les pages concernant ses ultimes mois, son suicide et les suites directes de cet événement sont très touchantes.

Et l'autre aspect de son récit qui m'a particulièrement intéressé et pour lequel il était bien entendu le mieux placé pour en parler en raison de sa fonction, c'est le côté "inside the business" (forcément le côté des méchants et des vilains qui ont profité et se sont fait du fric sur le dos du trio ! J'ai dû penser cela il y a longtemps, mais la réalité n'est évidemment pas aussi manichéenne), le management du groupe, les tensions qui ont pu le traverser (notamment au niveau de la répartition des royalties à partir du moment où Nirvana a fait péter la banque), les coulisses de la maison de disques DGC, le pourquoi de certaines décisions prises d'un point de vue marketing et commercial, les relations de Kurt avec MTV, son souci permanent et angoissant pour lui de réussir à satisfaire le milieu indé et sa fanbase punk originelle et de toucher un public plus large...

Bref de nombreux détails que je n'avais personnellement pas beaucoup rencontré dans mes lectures précédentes sur le groupe et qui sont ici bien présentés. Quelques erreurs factuelles sont à relever (le Unplugged qui commence par Come As You Are, aie ! ), des événements parfois un peu rapidement abordés (sa mémoire est défaillante, Goldberg le dit lui-même), mais rien de rédhibitoire. On trouve aussi beaucoup de témoignages de personnes que l'on a pas l'habitude de lire ou d'entendre (les gens de Gold Mountain, de DGC - notamment du département artistique qui travaillaient sur les pochettes d'albums avec Cobain -, David Geffen en personne, de mtv), en plus de quelques habitués (Novoselic, Thurston Moore). Une vraie bonne lecture pour les amateurs du groupe, que je conseille vivement, vous l'aurez compris !

---[Edité le 17/05/2019 à 16 h 29 par Poukram]---

Posté le 17 mai 2019 à 17 h 30m 35s

Je viens de lire (en travers) l'histoire de Pink Floyd selon Nick Mason et ben c'était assez chiant, écrit sans passion, comme Neil Young il aime les bagnoles, très bien pour lui mais on s'en bat les reins.

Il passe plus de temps à parler de scénographie que de la création des albums.

Décevant quoi.


Posté le 17 mai 2019 à 20 h 25m 43s

Le Goldberg, ça donne toujours autant envie, je vais me le faire Poukpouk

Jekyll, dans le même genre, je te conseille l'autobiographie de Vincente Minnelli Tu crois qu'il va te parler de ses partis pris de réalisation mais, comme il avait commencé en tant que costumier et décorateur à Broadway et qu'il avait jamais perdu le fil, il passe un temps incalculable à parler des décors en taffetas, velours et chai pas quoi


Posté le 17 mai 2019 à 20 h 51m 25s

Ouais, il vaut bien le coup ! En plus la traduction est soignée et il est ni trop long, ni trop cher, ce qui ne gâche rien.




   1  2  3  4  5  6  7 
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
104 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?