The Claypool Lennon Delirium

Monolith Of Phobos

Monolith Of Phobos

 Label :     ATO 
 Sortie :    vendredi 03 juin 2016 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Je préfère vous prévenir, Les Claypool et Sean Lennon vont s'infiltrer cette nuit dans votre cocon chéri et pendant que dans vos esgourdes résonnera la musique que renferme ce Monolith of Phobos, ils installeront des petites caméras pour vous filmer. Ils verront tout, archiveront tout, pour leur usage personnel – raison inconnue ? –, apparemment ils veulent juste vous voir en train de danser frénétiquement et avec le groove dans la peau au son si spécial de la basse de Claypool ; qu'ils vous parlent de la respiration d'un vendeur ou de l'histoire totalement délirante d'un cricket et d'un génie saint patron des médicaments... oui il se pourrait bien que nos deux énergumènes soient un peu perchés.

Ils vous filmeront même lorsque vous irez rejoindre les bras de Morphée, utilisant comme berceuse la belle pop rock psyché sûrement composé en grande partie par Sean – lui qui a ça dans le sang –, il vous contera l'histoire du singe de Michael Jackson ou de son amour qui part et revient comme un boomerang ; toujours à l'affût de la moindre de vos réactions, ça semble les exciter d'avoir ce regard furtif sur vous durant votre sommeil.

Des pervers ? Hahaha, vous n'avez même pas remarqué qu'ils vous observaient déjà lorsque vous étiez sous votre douche à siffler leurs mélodies accrocheuses et attendez ce n'est pas tout, même lorsque vous posiez votre pêche ils vous filmaient ! Bon, ces mecs sont peut-être bien tarés en fin de compte, mais ils ne semblent pas être conscients de ce qu'ils font ; en même temps ils ont sûrement trop suivi à la lettre les messages des Mères de l'Invention – "Freak Out!" / "Absolutely Free" – ce genre-là. Et ce n'est pas leur ami venant d'Ohmerica (le pays de la liberté, la maison des naïfs) le capitaine Lariat, qui dira le contraire.


Allez, je vais tout de même vous confier leur secret : tout ce qu'ils font c'est seulement pour assouvir la détresse lascive de leur vieil ami Mr Wright... c'est une bonne cause non ?


Parfait   17/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
235 invités et 2 membres
Gary Appleseed
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...