Pedro The Lion

Control

Control

 Label :     Jade Tree 
 Sortie :    mardi 16 avril 2002 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

L'album de la consécration pour David Bazan ? Sans doute. Le son a énormément mûri, les claviers ont fait leur apparition et Bazan se paie enfin un vrai batteur: la batterie c'est la première chose qui frappe. Pedro The Lion, d' habitude avare en production, livre ici un album au son gonflé à bloc, fini le minimalisme rock, exit les titres acoustiques, le son se met au diapason de l'écurie Jade Tree, sans pour autant sombrer dans la facilité. Rien à jeter sur cet album, l'inspiration est au rendez-vous et les textes sont à la hauteur de la musique. Comme d'habitude ce n'est pas gai comme sur le magnifique "Options", chanson d'amour cynique qui ouvre l'album ("I said iwill never divorce you whithout a good reason, and though i may never have to, it's good to have options"). Ce garçon écrit bien et c'est avec un plaisir non dissimulé qu'on plonge dans cet univers glauque. Comme l'album précédent, Control est une histoire en plusieurs épisodes: celle de la dérive d'un couple.
L'album tient toutes ses promesses, difficile donc de faire le tri car tous les titres sont extraordinaires (mention spéciale à "Indian Summer", et "Magazine" pour les claviers, certes discrets, mais qui rendent ces morceaux irrésistibles ) . Et que dire de "Priests And Paramedics", sans doute un des meilleurs morceaux de Pedro The Lion.

Dave Bazan signe ici un grand album et remet les pendules de la scène "emo rock" à l'heure.


Parfait   17/20
par Zoomer


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
144 invités et 3 membres
Alicee
Pab
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?