Palace Of The King

Valles Marineris

Valles Marineris

 Label :     Listenable 
 Sortie :    juin 2016 
 Format :  Album / CD   

Nous l'aurons tous compris, le revival 70's c'est LE truc tendance en ce moment. Chacun y va de sa barbe et de sa veste en daim à franges et les plus fous fous font péter l'orgue Hammond, instrument qui reste encore le clavier le plus sympa à écouter. Seulement, c'est bien beau d'avoir un claviériste dans l'équipe mais si c'est pour qu'il joue exactement les mêmes mélodies que la guitare, c'est totalement dénué d'intérêt. Un organiste, il a un peu le rôle du jazzman de la bande. Vous avez déjà entendu Jon Lord jouer la même chose que Richie Blackmore ? Pas moi, ou alors pas longtemps. Du coup, "Let The Blood Run Free mastered" en intro de Valles Marineris, ça m'agace un peu. Le mec ne sert à rien, si ce n'est à donner un faux cachet rétro à la chanson. Et putain le chant, c'est Vince Neil au micro ou bien ?
On a l'impression, comme ça, que je vais encore dire que c'est nul. Ben, j'avoue que si je fais abstraction d'un clavier transparent et d'une voix pouvant agacer les nerfs (j'ai parlé de Vince Neil, mais je ne suis pas loin d'ajouter Axl Rose voire Alan Lawlor de My Little Funhouse ou encore Shannon Hoon de Blind Melon, si vraiment j'ai envie d'être gentil), le tout est pas mal foutu. En fait, les Australiens de Palace of the King sont un peu à Deep Purple et Led Zep' ce que fut en son temps The Black Crowes aux Stones et à Aerosmith. Bon, pas tout à fait non plus parce que j'écoute encore Shake Your Money Maker (1990) en K7 alors qu'à l'instant rien ne me prouve que j'écouterai encore Valles Marineris en... Putain j'ose même pas l'écrire tellement je serai vieux et tellement c'est certain que j'aurais perdu la boule et complètement oublié ce groupe.
Pour le bon côté : aucune balade à déplorer. Pour le reste, d'abord tous les titres se ressemblent : même rythme, mêmes riffs, même chant vraiment lassant à la longue, zéro variation, zéro originalité, zéro prise de risque. Après, je veux bien croire à la sincérité des types et au fait qu'ils s'amusent, de même que le disque mettra une ambiance à la fois relax et enjoué au cours de votre prochaine soirée. C'est juste du Rock et cela devrait suffire mais j'ai du mal à dire que j'apprécie. Oh et merde, dite au clavier d'écrire ses propres partitions et de ne pas systématiquement suivre la guitare ou la basse, on aura au moins l'impression qu'il sert à quelque chose. Je ne parlerai pas du final de "The Bridge Of The Gods Mastered" car c'est loin de l'idée que je me fais d'un solo réussi.


Pas mal   13/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
115 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...