Elista

Elista

Elista

 Label :     Epic 
 Sortie :    lundi 15 septembre 2003 
 Format :  Album / CD   

Entre Mickey 3D, Dionysos et Eiffel, on peut dire que la scène pop-rock se fait une place non négligeable dans l'hexagone. Et bien voici un nouveau venu, Elista. Moins dépouillé que Mickey 3D ou moins déjanté que Dionysos, on peut reprocher à ces jeunes gens un manque de personnalité. Mais Elista a du talent. Un talent d'écriture, de composition et même un goût pour la provocation comme sur "Rendors Toi" ( "Je perds un temps que tu ne mérites pas/ tu n'es avec moi que pour un moment" ) qui fera hurler les féministes. Mais il est vrai qu'il manque quelque chose. Comme si ce son coulait trop bien dans nos oreilles. Ceci n'est qu'un premier album et Elista s'est tout de même frayé un chemin dans la famille très éclectique du rock français et ils afficheront peut-être plus leur personalité dans les albums qui suivront. Mieux vaut ça que Kyo.


Bon   15/20
par Jack


 Moyenne 16.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 24 mars 2004 à 19 h 07

Je serai un peu plus gentil que Jack à l'égard de ce nouveau groupe venant de la région parisienne. Il est vrai qu'Elista a moins de personnalité que Mickey 3d, est moins déjanté que Dionysos (bien que chez Dionysos, la référence aux Pixies reste trop évidente à mon goût), mais ils ont vraiment un sens de la mélodie assez inné. Toutes les chansons de ce premier album coulent de source et multiplient les références élogieuses, notamment au rock anglais (Radiohead, Joy Division, parfois) mais aussi à la scène française de qualité (on parlait de Mickey 3D, tout à l'heure). Qui plus est, les paroles sont vraiment au-dessus de la moyenne, balançant entre réalisme pure et poésie... C'est un album très (trop?) homogène dans l'évidence mélodique, mais élégant, mature (Elista sait faire du bruit aussi)... Autant de qualités surprenantes et réjouissantes pour un premier opus. Décidément, le rock français n'a vraiment plus grand chose à envier aux soi disant mammouths d'outre-manche ! Merci les gars !
PS: C'est une bande bien sympathique, agitée et généreuse sur scène, un vrai plaisir!
Parfait   17/20



Posté le 19 janvier 2006 à 20 h 08

La France du rock va bien... qu'est-ce qu'on aimerait dire ça plus souvent. Quelques groupes émergent de temps en temps, sortant la tête de la très épaisse foule de nouveaux talents, et Elista en fait définitivement partie. Cynisme et humour noir sont de sortie, pour raconter des histoires d'amour qui ne se passent pas si bien ou encore attaquer la religion avec subtilité. Les mélodies se ressemblent toutes ou presque, assez proche du Interpol des bons jours, et cette voix très calme, placide, pour nous illustrer cette noirceur brumeuse qui s'échappe de son micro. De la première à la dernière minute, on est perchés aux lèvres du chanteur, et on se laisse tantôt bercé par les titres les plus aériens, tantôt taper du pied quand le rythme s'accélère.
Elista est un bon groupe, jeune en plus, à qui on reprochera peut-être pour ce premier essai ce manque cruel de diversité, et même de prise de risque. Mais rien n'est à jeter pourtant, ni cette ambiance mélancolique, ni les paroles provocantes et intelligentes, ni ces titres mélodiques et nostalgique.
On attend avec impatience le prochain jet d'Elista, en croisant les doigts pour qu'ils récupèrent les mêmes ingrédients, en insufflant à leur pâte quelques touches d'originalité.
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
160 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :