Thieves Like Us

Play Music

Play Music

 Label :     Shelflive/Seayou 
 Sortie :    jeudi 27 novembre 2008 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Après un premier essai en 2007, l'instrumental Berlin, Alex très fortement influencé par le krautrock, les américanos-suédois de Thieves Like Us passent à la vitesse supérieur sur Play Music.

Sur "Programm On The First Part", qui ouvre l'album, ils font évoluer leurs influences kraftwerkiennes vers une tendance plus italo disco et new-wave, versant cold ,s'essayant par la même occasion au chant ! Une musique qui associe donc le chaud de la dance au froid de la répétition krautrock et à des élans post-punk à la Wire, qu'on retrouve aussi sur l'expérimental "Program Of The Second Part" ou encore sur le quelque peu inquiétant "Desire".
Avec "Fass", on lorgnerait plutôt du coté du "White And Black" des Stranglers, en moins rugueux ou encore de OMD , Soft Cell et Depeche Mode et sur le planant et ample "An Easy Tonight" c'est le fantôme des premiers Ultravox qui serait convié à cette fête froide et monocorde.
L'urgence de Joy Division n'est pas très loin sur le fiévreux "Lady", au tempo accéléré mais à l'effet néanmoins quelque peu planant. Côté planant qu'on retrouve sur le très mélodique et néanmoins répétitif "Your Heart Feel" , lorgnant plutôt du coté de la seconde période années 80 de Wire.

Thieves Like Us témoignent en tous cas d'une réelle capacité à composer des morceaux accrocheurs sans être putassiers, ce que confirme le tubesque "Drug My Body", qui annonce un ton qui deviendra une part de leur marque de fabrique par la suite : une musique synthétique plus légère, mélodique et dansante et qui évoque un certain désenchantement new-ordersque ! Tout comme sur "Sugar And Song" ou la guitare fait une apparition discrète qui sera plus ouvertement développée sur un album comme Bleed Bleed Bleed.
"Miss You" annonce quant à lui le second aspect de leur marque de fabrique à venir : une musique entraînante et mélodieuse, marquée par l'italo disco et l'électro voire par une certaine french touch et qui, en dépit d'un coté un peu sombre, peut aussi à l'occasion être parsemé d'éclairs à la luminosité aveuglante, à rapprocher des Chromatics !

Un album intéressant, aux influences encore marquées pour un groupe qui s'annonce assez prometteur !


Bon   15/20
par Slowdown


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
515 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?