Hard-Ons

Too Far Gone

Too Far Gone

 Label :     Survival 
 Sortie :    vendredi 06 août 1993 
 Format :  Album / CD   

Avec leur improbable mélange de punk, pop, psyché et hard rock, le trio australien Hard-Ons est incontestablement une formation majeure de l'histoire du rock indé. Ils ont influencé une quantité innombrable de musiciens, en étant parmi les premiers à fusionner ces styles phares de l'époque, avec talent et décontraction. Dave Grohl, Buzz Osborne, Jello Biafra, Henry Rollins, Fat Mike ou les Seven Hate pour la France, sont par exemple, de grands fans de l'inusable combo formé en 1982, et toujours en activité après quelques pauses et changements de line-up. Pas évident de choisir LE disque à chroniquer tant leur discographie est volumineuse avec des dizaines d'albums, EPs, singles ou compilations. J'ai choisi Too Far Gone, sorti en 1993 et composé de 14 titres, car il contient parmi mes morceaux préférés du groupe, et peut convenir à une bonne entrée en matière à quiconque les découvrirait aujourd'hui seulement. Le parfait titre pop punk par exemple "I do I do I do" est à lui tout seul un petit résumé de l'indie rock des 90's ; une chanson insouciante et brillante avec un joli refrain et les super solos de guitare hard rock et psychés de Peter Black. Les très courts et originaux "Lost" (1 :51), "Crazy Crazy Eyes" (2 :25), "if it makes you happy" (0 :58) sont dans la même vague. Le côté pop, frais, mélodique de la voix et des refrains prend ici le dessus sur les passages aux sonorités Hard Rock très 80's ! Si le mélange Hard and pop peut faire flipper sur le papier, avec les Hard Ons le talent, l'humour et l'énergie font mouche et cela créé justement ce style si unique devenu culte. Sur "Notice Me", "Test", "The Blade", "Cat Scan", la face métallique du groupe prend le pas sur les mélodies ; on assiste alors à un véritable déferlement sonique à la fois entrainant et compact. "Stressed Out" avec ses voix trafiquées et ses guitares apocalyptiques lorgne lui vers la noise. "Sleepy" en clôture est une folk song assez classique, mais d'aussi bonne facture que le reste de l'album.

Les Hard-Ons sont énormes en Australie et ont une base de fans très solide à travers le monde. Au-delà de leurs clips, pochettes de disques cartoonesques et de leur humour fun, il s'agit bel et bien d'un groupe talentueux, sans limites, jamais ennuyeux, ultra fun et tout bonnement indispensable !


Très bon   16/20
par X_Plock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
334 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus