Owlle

France

France

 Label :     Jive Epic 
 Sortie :    lundi 20 janvier 2014 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Owlle a pris son temps pour sortir ce premier album. Après plusieurs années de rodage qui l'auront vu réaliser de nombreuses et prestigieuses premières parties (Phoenix, Sébastien Tellier) collaborations (Vitalic), remix (Depeche Mode à la demande expresse de Dave Gahan) et compilations (Kitsune Parisien II) ainsi qu'un EP trois titres encourageant (Ticky Ticky), elle franchit le pas en janvier 2014 très attendue par des fans déjà nombreux. Son univers mystique et ses prestations live hypnotiques lui auront permis en amont de se faire remarquer et signer sur le puissant label Jive Epic de la maison de disque Sony Music. Utilisant avec virtuosité l'Omnichord, cette guitariste de formation diplômée des beaux-arts pratique une dream pop située à mi-chemin entre la Bjork de Debut et la Kate Bush de The Sensual World, le tout sur des boucles électro et des sonorités des années 2010. Ce premier album, intitulé France comme son prénom, produit par 2 spécialistes du genre ; Pierrick Devin et Myd, est particulièrement réussi de par son homogénéité électro pop dansante efficace et froide, magnifiée par sa voix gracile et jamais maniérée. Si toutes les compos ne se valent pas, aucun risque de lassitude cependant car il y a toujours le petit gimmick, sample ou rythme qui fait la différence comme sur "Fog", "Like a bow", "My light is gone" ou "9". Par contre lorsque grand songwriting et créativité électronique se rencontrent, difficile de ne pas se déhancher et être en admiration devant autant de grâce Dream Pop ! "Ticky Ticky" par exemple est redoutable d'efficacité et totalement addictif avec son refrain qui reste en tête et ses boucles rythmées. Plus planant, le titre "Disorder" et son clavier d'intro à la Alan Wilder rappelle le meilleur de Depeche Mode à la sauce féminine. "Don't lose it" reprend avec brio les codes de la dance anglaise des années 80 lorgnant vers Eurythmics ou les Pet Shop Boys. Sur "Free", Owlle chante accompagnée d'un piano et montre l'étendue de son immense talent de chanteuse sensible, attachante et à l'univers mystérieux et nocturne. En clair, la France détient avec Owlle sa première grande diva électro mystique et on n'a pas fini d'en entendre parler.


Très bon   16/20
par X_Plock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
214 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?