Jacco Gardner

Cabinet Of Curiosities

Cabinet Of Curiosities

 Label :     Trouble In Mind 
 Sortie :    mardi 12 février 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Serait-se faire preuve de nostalgie que d'écouter et apprécier le premier album du multi-instrumentiste Jacco Gardner ? Ce jeune artiste Néerlandais ravive la flamme de la pop baroque et psyché des 60's avec une facilité hallucinante. Prenez place dans ce Cabinet Of Curiosities.

Si vous êtes friands des mélodies soignées des Beatles et des Zombies et qu'en plus les histoires parfois surréalistes ainsi que la voix de Syd Barrett vous fascinent, vous avez donc le bon disque entre les mains et dans les oreilles. Prenez 40 minutes de votre temps pour plonger dans ce paradis des rêves, Mr Gardner est là pour vous emmener vers les contrées les plus agréables de votre subconscient. Vous allez être à la place de cette petite fille sur la pochette qui regarde attentivement ce qui l'entoure, en essayant de distinguer les différents animaux habilement cachés ici et là.

Clavecin, guitares et voix reverbées, tambourin, shaker, glockenspiel, basse, mellotron; les instruments essentiels de la pop baroque sont ici présents et joués par Jacco lui-même – seule la batterie est tenue par Jos van Tol -. Ce qui marque dès la piste d'ouverture "Clear The Air" c'est l'instrumentation très riche et variée, le spectre musical englobe chaque recoin du disque; en fait ce jeune homme ne gâche aucun moment, il a un don pour la composition et cela se ressent très vite. Malgré le fait que l'on peut souvent se dire "tiens ça me dit quelque chose çà !" ou "j'ai déjà entendu cet air !", les titres gardent une fraicheur certaine grâce à une belle production qui ne donne pas un côté vintage à sa musique. Il garde l'identité propre des 60's et la remet d'actualité assez finement, c'est familier et il faut bien l'avouer c'est un ressenti agréable. Jacco arrive à captiver sur la quasi-totalité des titres, seuls "Help Me Out" et "Chameleon" sont légèrement en dessous qualitativement parlant.

Cabinet Of Curiosities n'est pas un exercice nostalgique, c'est une œuvre d'art sortant directement de l'esprit d'un jeune surdoué qui aime remanier à sa manière des idées trouvant leurs sources dans le passé. Il ne réinvente pas la pop baroque, mais la remet au goût du jour. Il fait avancer un style resté trop longtemps stagnant, c'est aussi simple et admiratif que çà !


Parfait   17/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
124 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :