Gonzales

Chambers

Chambers

 Label :     Gentle Threat 
 Sortie :    vendredi 20 mars 2015 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Qu'il semble loin le temps où Chilly nous enchantait avec son hip-hop un peu branquignole, en profitant pour mettre la lumière sur ses potos alors inconnus Mocky, Feist & Peaches, avec ce documentaire génial d'Ariel Wizman & Frédéric Taddei C'est Beau l'Europe La Nuit de 2002, dans lequel on voyait un Chilly Gonzales avaler une sorte de drogue aux effets plus que bizarres... Maintenant il se concentre sur le piano, démocratise le classique pour le rendre pop, joue le plus long concert de tous les temps pendant un peu plus de 27 heures en 2009, fait d'un recueil de partitions un best seller (Re-Intoduction Etudes, en 2009). Il a changé, mais pas tant que ça finalement.

Pour ce nouvel album, Jason Beck s'adjoint les services du Kaiser Quartett, et sous ces apparences classiques, il nous offre là un bien bel album de chansons pop. la structure en elle même, les compositions jouées par ces cinq musiciens proposent un reflet résolument moderne de la musique de chambre (d'où ce titre, Chambers). Ces mélodies, quelque part entre Gould, Satie & la modernité d'un Tristano ou Cyrin nous pousse, sans trop d'effort, à voir plus loin que la fausse image qu'on pourrait avoir d'un tel disque. L'orfèvrerie des arrangements, sans pour autant tomber dans la démonstration chiante & facile, accompagne à merveille la malice des composition du plus berlinois des canadiens. Quand, en plus, on peut lire dans les notes que "Advantage Point" est dédié à McEnroe, que Prelude To A Feud" est dédié à la fois à Bach & Daft Punk et j'en passe, on sent l'esprit de l'entertainer espiègle du début des années 2000 n'est pas si loin. Une pièce comme "Sample This" pourrait facilement devenir un tube hip hop si on y adjoint un bon vieux beat (comme l'a fait Deltron 3030 avec le "Introit" de William Sheller). Seul titre sur lequel Chilly fait résonner sa voix, "Myth Me" est à l'image de l'album, une petite perle douce, simple en apparence mais on sait tous qu'il n'en est rien.

Chambers a tout du disque consensuel, qui plaira autant à votre mère qu'à vos potes et, ce qui ne gâche rien, peut également se révéler être une excellente porte d'entrée à des musiques plus anciennes, plus classiques, et pourquoi pas, aux premiers albums de Gonzales, tout aussi recommandables que ces derniers.


Parfait   17/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
238 invités et 2 membres
Arno Vice
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus