Daughter

If You Leave

If You Leave

 Label :     4AD 
 Sortie :    lundi 18 mars 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Janvier 2013 : une pleine page en ouverture de Magic par le revenant Philippe Jugé, au sujet d'un trio signé sur le label 4AD. Il n'en fallait pas plus pour éveiller ma curiosité comme si l'on était en 1992. La différence est que rentré chez soi il est désormais possible de découvrir la musique instantanément via internet. Je me mets donc aussitôt en quête des trois EP's du groupe mentionnés dans le papier (His Young Heart, The Wild Youth, Smother). La musique prolonge le sentiment d'être revenu vingt ans en arrière. Des échos de Cure, de Lush, des Pale Saints, de Field Mice et des Cocteau Twins, sans avoir pour autant l'impression d'en écouter qu'une pâle copie. Il faut dire que les chansons sont au rendez-vous : "Landfill", "Candles", "Home", "Medicine", "Love" sont autant de morceaux parfaitement écrits. Je passerai donc les deux mois suivants à les écouter en boucle en attendant la sortie de l'album If You Leave. Légère déception à la sortie : "Smother", "Youth" et "Still", les singles déjà connus par cœur et enchainés sur l'album, écrasent les nouveaux morceaux. Il me faudra du temps pour les apprivoiser, de l'ouverture imparable que constitue "Winter" au magistral final qu'est "Shallows". Un album pour les jours gris, comme on pensait ne plus jamais en voir paraître depuis l'âge d'or de 4AD. Vus sur scène au printemps au Café de la Danse, le groupe confirme son talent tout en restant fidèle à cette réserve qui fait son charme. Quelle que soit la suite de leur parcours, Elena Tonra, Igor Haefeli et Rémi Aguilella auront produit une première œuvre immaculée comme on en espère de tout jeune groupe.


Bon   15/20
par Missingboy


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
360 invités et 1 membre :
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :