Crossover

Cryptic And Dire Sallow Faced Hoods Blast Off Into Oblivion

Cryptic And Dire Sallow Faced Hoods Blast Off Into Oblivion

 Label :     International Deejay Gigolo 
 Sortie :    lundi 30 mai 2005 
 Format :  Album / CD   

Il n'y avait aucune raison particulière pour que Crossover perde son Mojo entre 2001 et 2005. Certes, le duo se tourne avec Cryptic and Dire Sallow Faced Hoods Blast Off Into Oblivion vers des choses un peu plus Synth-Pop, la musique étant un poil plus travaillée que par le passé (davantage de claviers et d'instruments en règle générale) avec notamment un son de basse bien rond qui, sur un tube comme "Messages" fait réellement la différence et amène le groupe à un tout autre niveau.
Là où Fantasmo s'imposait sans pour autant se prendre au sérieux, la classe des branleurs talentueux, Cryptic and... se veut plus mature, plus sombre aussi (relation de cause à effet ?) et balance une collection de hits en puissance parfois aussi moite qu'un cul dans l'amour ("Apples On A Stick"), parfois aussi froid et lointain qu'une femme trompée ("My Wave"). Quand les synthés sortent, ce n'est pas pour faire de la figuration ("Avatar") et il y a parfois de vieux relents 80's impeccables ("Half Garden Half Jail") voire des perles improbables écoeurantes de beauté fragile, désabusée jusqu'à l'os ("I Know Your Face").
Vous l'aurez compris, je pourrais passer sur chaque titre et dire tout le bien que j'en pense. J'ai tendance à préférer cet album au précédent du fait de sa grande mélancolie mais également pour sa richesse sonore. Un excellent album d'Electro-Pop.


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
490 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?