Ocean Colour Scene

Ocean Colour Scene

Ocean Colour Scene

 Label :     Fontana 
 Sortie :    mars 1992 
 Format :  Album / CD   

Déjà bien au courant de la carrière du groupe à l'aide du second Moseley Shoals et du troisième Marchin' Already (avec l'un des plus grands morceaux des années 90's, "Hundred Mile High City" !!), je me penche attentivement sur ce qui semble être le disque oublié. L'honteuse première parution du groupe qui n'a plu à personne, tant par la mauvaise ambiance en studio qu'une production poussive... La galette étant à peine disponible sur YouTube, il va bien falloir se jeter à l'eau et miser sur la chance, qui sait..!

Débuts posés sur "Talk On" et ses arpèges brumeux, la voix étonnamment plaintive de Simon Fowler s'y mariant assez naturellement alors que je m'attendais à une production écrasée sous les réverbes dégueulasses.. Rien de tout ça... L'album tient en fait bien la route !
Derrière le faux single un peu facile "How About You", le planant "Giving It All Away" apparaît bien plus efficace, suivi d'une foule de mélodies certes assez conventionnelles mais d'un niveau très correctes comme ne le laissait pas présager les critiques à son encontre. D'accord, "Do Yourself A Favor" se base largement sur son riff de wah-wah 'relativement' entraînant (une caractéristique du groupe d'ailleurs assez répétitive). D'accord, des ballades comme "Justine" ou "Third Shade Of Green" restent assez monocordes, mais on se surprendra à les écouter jusqu'au bout sans rechigner, contrairement aux futures compositions du groupe qui auront pourtant fait leur succès (et ce dès l'énorme Moseley Shoals)...

Un bien bon début donc, comparable en beaucoup de points à celui des Charlatans, également lancés sur un album étrangement dansant, mais pour le coup plutôt bien accueillit... Étrange.


Bon   15/20
par Lulum


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
127 invités et 1 membre :
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused