Alabama Shakes

Boys & Girls

Boys & Girls

 Label :     Beggars Banquet 
 Sortie :    mardi 10 avril 2012 
 Format :  Album / CD   

Dire qu'Alabama Shakes est un groupe qui sort du lot n'apparaît pas comme une évidence quand on tient entre les mains leur premier opus. La pochette du disque est blanche, sans véritable signe distinctif si ce n'est qu'elle contient le nom du groupe et de l'album. Boys & Girls que ça s'appelle. Whaou, c'est original ça ! Et puis pour les chansons, même topo : "Hold On", "You Ain't Alone", "Heartbreaker", "Be Mine"... ils ne se sont pas foulés ! Alors d'accord, tout ça n'est pas très important mais quand même, là s'en est affligeant de banalité.
Fort heureusement, l'intérêt de ce premier opus est ailleurs, et le buzz qu'il a provoqué n'est, pour une fois, pas totalement usurpé.

Pour faire simple, Alabama Shakes donne dans une espèce de pop-rock garage teintée des influences locales (oui car si vous ne l'aviez pas compris, Alabama Shakes est originaire... de l'Alabama), un peu de folk, de blues... Et dans le genre, c'est plutôt bien maîtrisé, sobre mais assez efficace avec quelques mélodies bien senties ("Hold On", "Hang Loose"...).
Mais ce qui rend Alabama Shakes unique, son arme fatale en quelque sorte, c'est sa chanteuse, Brittany Howard.
Dans la pure tradition des grandes voix de la soul, Brittany Howard impressionne de par son chant grave et puissant, souvent sur le fil, mais d'une telle force qu'il parvient à transmettre à son auditeur les sentiments et les émotions qui ont guidés l'écriture des chansons.
Clairement, les titres de Boys & Girls prennent tout leur sens à travers cette voix, et l'album n'aurait sûrement jamais existé sans elle.
Alors bien sûr, malgré un vrai effort du groupe pour varier son répertoire, certains détesteront le chant de Brittany Howard, car d'un genre bien peu commun pour un album rock, et ceux-là n'iront pas jusqu'au bout du disque.
Les autres se délecteront des quelques très bons morceaux qu'il contient : en plus de ceux cités plus haut on retiendra également "Rise To The Sun", "Heartbreaker" ou encore "Be Mine" qui monte progressivement en puissance avant l'explosion finale.

Difficile de dire si Boys & Girls est réellement un des disques de 2012 à posséder. Il a en tout cas le grand mérite de proposer un genre étonnant, à la croisée du rock garage et de la soul avec à l'appui (et ça reste l'essentiel), quelques morceaux de très bonnes factures.
Il y a bien un ou deux titres en deçà, mais l'ensemble tient tout à fait la route.
Ceux qui en ont marre de toujours écouter la même chose pourraient bien y trouver leur compte, les autres pourraient tout simplement apprécier une musique chargée d'énergie, qui respire le soleil et les champs de maïs à perte de vue...


Bon   15/20
par Billyjoe


  En écoute : https://alabamashakes.bandcamp.com/album/boys-girls


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
284 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?