Wymond Miles

Under The Pale Moon

Under The Pale Moon

 Label :     Sacred Bones 
 Sortie :    mardi 12 juin 2012 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Vous aussi vous êtes nostalgiques des 80's ? enfin d'une certaine partie... Celle des nouveaux romantiques (Karen Cheryl forever), des corbeaux, et autre gente masculine savamment enturbanné de cuir, de toute cette faune qui ne jurait que par la new wave? Et bien sachez que vous n'êtes pas (plus) seul(e)s. Wymond Miles est là pour vous, pour vous offrir le disque qu'Echo & The Bunnymen n'a jamais sorti. Pour faire simple.

Signé sur Sacred Bones, label qui décidément enchaîne les bons coups tout en formant une entité artistique reconnaissable au premier coup d'oeil,
l'ancien guitariste de The Fresh & Onlys au coté de Tim Cohen (présent sur un titre d'ailleurs), Wymond Miles se met à son compte, et avec ce premier album rendrait n'importe qui nostalgique. Dans le bon sens du terme. Pas le côté madeleine non, plutôt une mélancolie douce, maniérée, suave ("You & I Are The Night"), la Killing Moon chère à nos hommes lapins n'est jamais loin ("Lazarus Riding", "Badlands"). Bien plus qu'une simple copie conforme, Wymond se démarque de ses modèles, il trousse des arrangements au cordeau pour ses paroles au style emprunté mais jamais perdues dans des arabesques nauséabondes chères à certains corbeaux ('Walking down our City's Street / We know there's something missing /We Will not be broken /Your words will choke you & make yr grave of valour'). Il s'en dégage quelque chose de tendu,de très personnel, et qui en même temps parlera a quiconque fut charmé par Ocean Rain (ne serait-ce que par cette voix tellement semblable à celle de McCulloch par moment), par The Go-Betweens, et j'en passe...


Bon   15/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
137 invités et 1 membre :
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?