The Clears

The Clears

The Clears

 Label :     Smells Like 
 Sortie :    1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Selon la légende, les trois membres de The Clears se seraient un beau jour décollés de la couverture d'un comic book avant de se retrouver errants dans les rues de Memphis.

Tels des extra-terrestres au milieu de la capitale du blues, le trio armé d'une foultitude de claviers et synthés analogiques développe les morceaux de pop spatiale que contiendra leur premier et seul album.
On est en 1997 et le disque passe malheureusement inaperçu.
Près de 15 ans plus tard, je tombe par hasard dessus ; entre décalage humoristique et mélodies impeccables, je me réjouis d'une si belle trouvaille.
The Clears est une machine à voyager dans le temps aussi bien vers le passé que vers le futur tant certains morceaux pourraient être sorti aujourd'hui ou dans les années 80 tout en sonnant 90's au final.
Des titres comme "The C.L.E.A.R.S." et "Against It" font penser au virage synthé-pop d'Of Montreal ces dernières années ; d'autres, comme l'adaptation musicale du poème de Shel Silverstein "Rock'n'Roll Band" se rapprochent plus de Grandaddy ou Krafwerk.
Les trois personnages, Shelby Bryant, Alicja Trout et Brad Pounders alternent au chant donnant une agréable diversité à l'écoute ; les morceaux fonctionnent bien laissant apparaître des passages garage rock ou drone parfois.

The Clears est une très bonne surprise, à retardement certes, mais tout de même ; le groupe réunissait trois personnalités distinctes, dont le magicien pop Shelby Bryant et Alicja Trout, qui elle, récupéra les nombreux claviers pour rejoindre Jay Reatard avec The Lost Sounds peu de temps après.


Excellent !   18/20
par Tito00


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
305 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?