Chris Bell

I Am The Cosmos

I Am The Cosmos

 Label :     Rykodisc 
 Sortie :    1992 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Dans la tristement vaste catégorie des artistes maudits, losers magnifiques n'ayant connu que l'indifférence de leur vivant avant d'être réhabilité tardivement et cités par nombre de grands groupes comme influence majeure, il est temps de présenter Chris Bell. Moitié pensante de l'entité Big Star aux côtés d'Alex Chilton, l'homme quittera le navire après un premier album et une fugitive participation sur le deuxième, dégoûté par l'insuccès du groupe.
Nous voilà donc avec un songwriter pop bafoué par le public, en pleine crise de foi, dépressif et toxicomane... Sa mort en 1978, pourtant accidentelle, ne sera qu'une demi surprise tant broyer du noir semblait être devenu sa spécialité. Musicalement parlant, cependant, l'histoire a prouvé qu'être au fond du trou ne signifiait pas un déclin artistique. Bien au contraire, et la preuve en est avec ce I Am The Cosmos paru tardivement en 1992 chez Rykodisc en même temps que la version complète du troisième Big Star.

La patte "Big Star" est encore vibrante en Chris Bell, et la plupart des morceaux ont à la fois la qualité et la texture sonore nécessaire pour mériter d'intégrer sans problème le répertoire de son ancien groupe. Écoutez "Get Away" de Bell, puis enchaînez avec "Feel" de Big Star, effet garanti ! En plus d'être présente dans l'âme des compositions, la grande étoile se prête physiquement au jeu ; Chilton intervient ponctuellement dans l'œuvre de son complice, notamment en choriste sur le merveilleux "You And Your Sister", facilement une des plus belles chansons d'amour. Ainsi s'enchaînent sur la séquence classique de ballade/chanson énergique/ballade les perles immaculées. Bell, comme pour se protéger d'un monde qu'il ne peut supporter, s'immerge dans l'électricité et donne à l'entièreté de son album un son bien plus typé "power-pop" que ne l'aura jamais été son ancien groupe. "I Am The Cosmos", un des touchants sommets du disque, résume bien le son global du disque, où se mêlent guitares acoustiques et électriques pour supporter la voix fragile et haut-perchée de Chris Bell. Fragilité qui atteint son apogée sur le poignant "Look Up". Bell n'a peut-être pas l'aisance vocale de son vieux complice Chilton, mais ses brèches font finalement sa force et rajoutent encore à l'émotion de ses chansons.
Enfin, Bell parvient à se renouveler et s'écarter un peu du son qu'on lui connaissait chez Big Star, notamment sur l'étonnante "Speed Of Sound", ballade acoustique qui se pare d'un marimba inattendu et du plus bel effet !

Aujourd'hui, Chris Bell, Alex Chilton et plus généralement Big Star, sont reconnus à leur juste valeur, considérés comme des héros cultes de l'histoire de la pop-américaine. R.E.M., Teenage Fanclub, les Replacements entre autres, les acclament, This Mortal Coil a même repris "I Am The Cosmos" et "You And Your Sister". Mais tout ça, Chris Bell, lui, ne l'aura jamais su, mort prématurément dans un accident de voiture et poursuivi par ses démons. Ne restent de lui qu'un album de Big Star et ce I Am The Cosmos, mais c'est déjà énorme...


Parfait   17/20
par X_Wazoo


  N.B. : L'album a fait l'objet d'une réédition Deluxe en 2009 chez Rhino.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
218 invités et 2 membres
Zebulon
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches