VCMG

Spock - Ep 1

Spock - Ep 1

 Label :     Mute 
 Sortie :    lundi 19 décembre 2011 
 Format :  Maxi / Vinyle   

C'est un peu ça le problème avec les maxis, les singles d'électro. Ils te mettent généralement un titre, et, histoire de remplir un peu la galette, ils rajoutent des remixes, qui n'ont pas vraiment d'intérêt.

VCMG. Vince Clarke, Martin Gore. Deux figures de la musique électronique, de la pop synthétique, réunit pour la première fois depuis plus de trente piges.
L'envie prend l'un de faire un album, il appelle l'autre et hop ! Comme pépé dans mémé, l'alchimie se recrée, la symbiose est là, et la musique prend forme...

L'album ne sort que dans quelques mois, mais ils nous mettent l'eau à la bouche avec cet Ep, Spock, enfin plutôt avec cette chanson.
Cinq titres, cinq redites, cinq mutations, qui du coup n'en sont qu'une, je ne parlerai donc pas des remixes, qui ne sont pas l'oeuvre du duo, mais de producteurs plus ou moins connus, plus ou moins efficaces, mais là n'est pas le centre d'intérêt de ce disque. Que vont donner ces deux types, qui n'ont rien fait ensemble depuis 31 ans !

Ben cet amuse bouche est plutôt appétissant, presque six minutes d'une techno datée, un bon 4/4 plutôt efficace, minimal à souhait, ligne de synthés qui débordent de partout, s'imbriquant les unes aux autres, se superposant, irrésistiblement, facilement, elle se loge dans dans un coin de la caboche pour ne plus en sortir. Ces petites montées faciles, un immense coté 'je m'amuse derrière mes machines', on sent les deux types s'amuser à s'envoyer des fichiers par mail (l'album a été composé de cette manière, ils se sont revus pour la première fois en mai 2011), pas le genre de types à jouer à celui qui pissera le plus loin, plutôt à laisser une porte ouverte pour que l'autre s'engouffre dedans, afin de rendre le tout le plus efficace possible.

Un hors d'oeuvre bien foutu, qui rend impatient de l'album à suivre dans quelques mois, une récréation virtuelle, des retrouvailles, pour eux, pour nous. Vivement le printemps !


Maintenant, le dur choix de la note... Si je ne devais que noter "Spock", la chanson, je lui mettrai un bon 16. Maintenant, en prenant en compte tout l'Ep, je mettrai beaucoup moins. Comme on est là pour noter les oeuvres, je mets un juste milieu.


Sympa   14/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
121 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?