The Sunmakers

Viens Twister Ce Soir

Viens Twister Ce Soir

 Label :     Violent Lovers 
 Sortie :    jeudi 26 mai 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

"Twist... à St Tropez/Ouais.... ça fait partie de l'ambiance/De St Tropez/C'est là que commencent/Toutes les danses qu'on lance/En France/Pour les vacances"
Dick & ses Chats Sauvages nous incitaient à tortiller des genoux en 1961...

Cinquantes piges plus tard, depuis Bordeaux, The Sunmakers reprennent ce dérivé du rock'n'roll pour nous inviter dans leur cave, une surpat' sentant bon le pento & le sable tiède au titre évocateur : Viens twister ce soir.
Une grosse voiture américaine nous passe devant, la guitare surf si chère à Dick Dale se met à balancer ses riffs reverb en avant, les choristes sont là, la rythmique assure... "Starfire" nous promet un album des plus baths!
La basse lourde rythme les morceaux, l'appel à la danse du "Rail du jugement dernier", histoire de se familiariser avec l'endroit, on boit un godet au bar, vraiment très cool cette cave! Les jeunes filles crient, les jeunes gens ondulent violemment des genoux, cette voix qui nous dit qu'elle twiste, qu'elle twiste, on ne peut que rejoindre la piste, imaginant nos parents en sueurs au Golf-Drouot, vivant leurs premiers émois sur le BeachBoyesque "Waïla" , avant de rejoindre les amis pour une "Surboom chez John" ('Ce soir Surboum chez John & j'vais vraiment bien me fringuer, Y'aura des filles du rhum, j'vais vraiment tout déchirer').
Tout l'album sent l'été (on entend même la mer sur "Jimmy's Hawaiian Sword Part II" !! ), le garage, les bikinis ; alternant l'anglais ("Back To you", le tube absolu "Crazy Legs") le français ("un twist cette nuit et demain je t'oublie"), sans oublier les fantastiques pistes instrumentales ("Welcome To The Surfin' Horror Show", "Spanish Surf")
En apothéose, un pur twist sauce garage ("Cette Fille Là") comme si les Chaussettes Noires enlevaient le balai qu'ils avaient dans le fondement, pour un appel à la décadence, poursuivi par "Yakitori", nous laissant complètement sur les genoux, reprenant en choeur les "pa-papapa-papa".

Je ne vois pas comment résister à un tel disque, une telle énergie déployée, on prend tellement plaisir à l'écouter, presque à le mettre en boucle sur son pick-up, faire la nique à Jesse Garon, et reprendre à son compte un des tubes des Chats Sauvages.....Laisser nous Twister!


Excellent !   18/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
136 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead