Pantha Du Prince

This Bliss

This Bliss

 Label :     Kompact 
 Sortie :    mardi 03 avril 2007 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Parler de Pantha Du Prince est quelque chose de non pas difficile, mais de délicat. Renouveau de la deep-house, minimale-électronique, électro-allemande ou je ne sais quoi, il se trouve que le DJ allemand a quelque chose d'indéfinissable.
La seule chose que l'on peut dire avec certitudes, c'est que Pantha Du Prince fait une musique qui avance ; une ligne de conduite synonyme ici de ligne mélodique sur laquelle vient se superposer des dizaines de sons, de rythmes, de basses, de bruits, de respirations, de souffles, de bizarreries, de clic et de clac... Le DJ, architecte en chef aux côtés d'Amon Tobin, de la musique électronique depuis quelques années maintenant, creuse un sillon pour le moins répétitifs mais passionnant. Les 14 minutes que constituent les deux premiers titres de This Bliss, soit "Asha" et "Saturn Strobe" en sont le parfait exemple. Rien ne dépasse, tout est à sa place. Les sons se juxtaposent jusqu'à ce que l'on reste pantois devant la maîtrise littéralement parfaite dont le DJ peut faire preuve. Pantha Du Prince nous montre dans son introduction qu'il est, en plus du grand mélodiste de la musique électronique que l'on connaît, un important bâtisseur de cathédrale sonore, baroque, par son exubérance et son ostentation, romantique par la délicatesse dont il peut faire preuve. Si l'on devait absolument caractériser la musique de Pantha Du Prince, ce dernier adjectif serait finalement le plus approprié.
Par cette porte d'entrée, nous pénétrons pendant 75 minutes dans des ambiances nocturnes, cotonneuses et urbaines. Romantique et délicat donc, mais aussi fiévreux et limite enjoué comme sur un "Walden 2" (un des deux titres dépassant les 10 minutes sur le disque) taillé pour l'institution "club" allemande, This Bliss s'avère passionnant du début à la fin. 10 titres d'une blancheur immaculée contrastant avec le noir de cette pochette ; 10 titres précis, épurés et cristallins sur lesquels on ne cesse de revenir pour entendre, encore une fois, Pantha Du Prince faire pleurer ses machines.


Excellent !   18/20
par Reznor


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
279 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches