Shonen Knife

Rock Animals

Rock Animals

 Label :     Virgin 
 Sortie :    mardi 25 janvier 1994 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Du rock voire du punk au Japon ? On sentait l'hilarité se pointer vers les muscles zygomatiques (et un petit gain de curiosité entretemps quand on savait qu'un groupe comme Sonic Youth rendait hommage). Le rock-pop-twist-yéyé "Johnny Johnny Johnny", par exemple, avec son texte naïf de jeune collégienne et ses "Hi hi ha ha ho ho ho!" embrassent des conditions à faire passer ce trio de nippones à de la parodie. Voire le morceau le plus énervé et bien ramonien, "Cobra Versus Mongoose", avec une voix qui ne s'y prête pas parce que Naoko Yamano, dans la limite naturelle de ses cordes vocales de pikachu en colère, ne pousse pas vraiment des hurlements d'ours.

Mais voilà, ça marche car ces trois filles dégagent une sincérité qui fait qu'on les aime, un charme qui opère et font passer les préjugés pour des parodies à leur tour à chaque écoute. Elles sont les gentilles et nous sommes les méchants. Les chansons rock comme "Quavers", "Concrete Animal", l'idyllique "Butterfly Boy" ou "Brown Mushroom" sont de bonnes compositions. Plus pop mais bien rythmé, "Catnip Dream" agit en une petite réussite douceâtre. Si "Little Tree" et "Another Day" peuvent sembler anecdotiques parce qu'elles sont des chansons lentes et calmes, elles assurent néanmoins les coupures éloignant l'idée d'un disque tournant (presque) au même régime et donc risquant d'être lassant. D'ailleurs, Rock Animals se termine avec "Music Square", une voix, un harmonica et une guitare, paisible ballade pour neilyounguette rêveuse.

Le voilà bien con, le garçon en culotte courte avec son canif, à sourire, à rêvasser comme font les filles et à headbanguer au pays de Candy encore aujourd'hui. Honnêtement, devrait-il s'en priver?


Bon   15/20
par Pascha


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
128 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?