Katie Jane Garside

Lalleshwari/Lullabies In A Glass Wilderness

Lalleshwari/Lullabies In A Glass Wilderness

 Label :     Autoproduit 
 Sortie :    lundi 02 janvier 2006 
 Format :  Album / CD   

Rien n'est parfait dans ce monde. Mais à défaut d'être parfait, quelque chose peut être beau, touchant, envoûtant. Quelque chose peut vous saisir instantanément, vous emmener ailleurs, la où vous ne pensiez meme pas cela possible. Quelque chose peut vous faire sentir différent, vous faire voir les choses autrement.

Ce 1er album solo de Katie Jane Garside, qu'on ne présentera plus, est de ceux là. Entièrement enregistré chez elle (ça s'entend plus d'une fois), et prenant pour inspiration le climax général de son lieu de vie, l'album se montre surement comme le plus sincère de la belle. Débutant comme on tomberait dans un rêve, l'œuvre déroule son univers hypnotisant le long de 16 titres captivants. Alors tout n'est pas parfait, non, certains titres ayant un son parfois très limite comme "Lesions In The Brain" ou bien "Subterranean Value" mais pour prendre comme exemple ces deux titres, comment ne pas être troublé par la transe dans laquelle se trouve Katie Jane lors de son interprétation de la première chanson et l'aspect délicatement cotonneux du deuxième?

Chaque chanson est une occasion de découvrir cette (grande!) artiste totalement à nu, "Darkangel" étant un monument d'interprétation, "For You I Hold My Breath" un très beau moment de complicité entre Katie Jane et sa soeur qu'on retrouve ici à la guitare, ou bien encore "Lost Upon The Flame" et son ambiance mystique à souhait.
Chaque chanson est un petit moyen de se sentir proche de Katie Jane, comme si elle venait murmurer les chansons directement dans l'oreille de l'auditeur. L'expérience vaut le coup et même si l'album n'est pas parfait, il reste humain et il serait bien dommage de bouder cela...


Excellent !   18/20
par Domino


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
189 invités et 2 membres
R.i.p Auckward
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?