Darker My Love

Darker My Love

Darker My Love

 Label :     Dangerbird 
 Sortie :    mardi 22 août 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Si le concours pour les meilleurs noms de groupe existait, celui là se placerait aisément sur le podium. Mais non, en lieu et place de ce genre de classement, on doit voter pour Miss Filets Bleus, Miss Morteaux ou bien Mister France....

Dans la droite lignée de l'avalanche de groupe psychés suivant le BJM meneur consacré, découvreur passif), Darker My love tire vraiment son épingle du jeu, en proposant un psychédélisme sombre, langoureux & épais.

L'enchainement "Opening"-"It's A Mans Paris" vaut tous les discours, ce changement radical de climat comme aimerait l'annoncer plus souvent Evelyne Dheliat est absolument parfaite. Le reste de l'album est une suite de guitares rageuses, parfois assagies sous influence Slowdive, parfois suivant la rythmique effrénée donnée par cette batterie. Ajoutant à ça une voix toujours présente, jamais en avant, presque délicate, qui s'insère comme un instrument à part entière

Oui, on dirait du BRMC, (du Warlocks même par moment) oui ça sent bon le déjà vu, mais depuis quand faut il être novateur pour réussir un bon album?
La majeur partie de la production musicale actuelle a davantage le regard dans le rétroviseur que vers l'horizon, et ce n'est pas (seulement) pour mater les cuisses de la charmante passagère à son insu...


Bon   15/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
189 invités et 1 membre :
Gary Appleseed
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard