Scott Kelly

The Wake

The Wake

 Label :     Neurot 
 Sortie :    mardi 06 mai 2008 
 Format :  Album / CD   

On connaît le penchant de plus en plus marqué de Neurosis pour les ambiances intimistes, leur musique lorgnant chaque fois davantage sur les espaces épurés et atmosphériques. Le co-leader emblématique de cette formation, Scott Kelly, explore plus en amont cette voix et propose donc The Wake, son deuxième album, on ne peut plus minimaliste, construit uniquement autour de sa voix et d'une guitare acoustique.
Il flotte tout au long de ces sept compositions un parfum de ruine et d'apocalypse avortée, le sentiment prégnant d'être un Noé abandonné sur son arche. Quelque part à la jonction d'une folk désabusée ("The Ladder In My Blood") et d'une animalité primitive repue et assoupie ("Figures"), S. Kelly offre trente minutes d'une musique parfois très proche de ce que pourrait faire Neurosis ("Saturn's Eye") s'il y mettait de la distorsion et une batterie tribale, toujours simple et honnête, soutenue par cette voix rauque, habitée, mâle...
Moins sombres que ce que compose habituellement son groupe, les compositions s'égrènent dans une torpeur de désert où tout n'est qu'os et minéral. Un retour à l'essentiel pur et sans artifice qui peut se déguster en lisant un Conrad ou au bord d'un précipice, les poches pleines de plombs et de pierres.
Cela dit, rien ne permet d'affirmer que les fans de Neurosis trouveront dans cet effort solo de quoi se satisfaire et The Wake s'adresse davantage aux folkeux dépressifs ("In My World") mais l'on retrouve néanmoins suffisamment de points de jonction entre ces deux pôles pour apprécier le charme de cet album dépouillé de tout artifice et composé avec cœur et conviction.


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
125 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...