These New Puritans

Hidden

Hidden

 Label :     Domino 
 Sortie :    lundi 25 janvier 2010 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Lorsque These New Puritans a sorti Beat Pyramid en 2008, il était évidemment impossible de prévoir que leur post punk burné allait muter en une sorte d'opéra mystique et tribal. Quoi, quatre jeunes musiciens, la vingtaine à peine frappée, buzzés comme il faut, se suicideraient commercialement sur un deuxième disque en livrant une œuvre noire, complexe, presque conceptuelle ? Autant espérer que les XX, dont le groupe assure actuellement la première partie, sortent de leur torpeur !

Pourtant cette audace effrontée se montre payante à tous les égards. D'abord parce que l'album est passionnant de bout en bout (de nouvelles règles artistiques sont posées), d'une puissance inouïe (les percussions écrasent tout), et ensuite parce qu'Hidden est une expérience totalement neuve, mais qu'elle n'oublie pas pour autant le plaisir (contrairement à d'autres buzzés bestiaux dont on taira le nom). On pourrait même dire que les anglais sortent ici un disque jouissif, facilement assimilable malgré son ton pour le moins surprenant. D'ailleurs, on peut le dire, on avait pas été autant bluffé depuis Kid A.

Enfin et surtout, These New Puritans a conçu un disque beau, en dépit de sa martialité. Ce sont ces chœurs et instruments à vent, omniprésents, qui, même dominés par un climat ténébreux, éclairent d'une lumière mystique ces compositions par ailleurs labyrinthiques, boostées par une rythmique pachydermique.
Tout squelette de composition rock "traditionnel", qu'il s'agisse des instruments employés ou de la construction des chansons, a donc été broyé au détriment d'un son et d'une ambiance absolument uniques. Ca aurait pu être fatiguant, hermétique, grandiloquent... Et ce n'est pas loin du génie. Pourquoi ? Parce que These New Puritans, comme tous les grands, porte en lui un sens aigu de la mélodie, déjà décelé sur Beat Pyramids.
La grande grande classe.


Exceptionnel ! !   19/20
par Jekyll


 Moyenne 12.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 20 mars 2010 à 18 h 35

Hidden fait partie de ces œuvres qui scindent le monde des auditeurs en deux groupes distincts : les adorateurs et les totalement réfractaires.

Après une vingtaine d'écoutes complète de cet album je n'ai toujours pas compris où les These New Puritans voulaient nous mener et j'ai surtout l'impression que les petits génies se sont transformés en charlatans (pas le groupe The Charlatans, mais j'évoque bel et bien les bonimenteurs du rock indépendant et autres fossoyeurs de bonnes idées.). Quand certains évoqueront la richesse d'idées audacieuses, d'autres, plus perspicaces sans doute, décèlent là un malheureux fourre-tout nauséeux de pistes en tout genre. Le morceau "We Want War" est sans doute le point d'orgue de cette braderie d'inventivités sans queue ni tête. Tout y est : des percussions tribales, aux effets de violon larmoyant, des susurrements inquiétants aux chorales enfantines.

Touche-t-on au génie lorsqu'on navigue dans le tout et n'importe quoi ? Mon expérience montre jusqu'à présent que les personnes les plus réceptives sont avant tout des musiciens. Peut-être ont-ils trouvé là une sorte de catalogue de tout ce que l'on peut faire en matière de rock indé un peu décalé. Oui il y a quelques excellentes idées au sein de cet album mais elles ne sont pas du tout proposées de façon judicieuse. La construction des morceaux manque cruellement de subtilité. Quand on réécoute intensément Hidden on passe par plusieurs phases : d'abord une certaine perplexité et un véritable intérêt , puis une incompréhension et une déroute à suivre l'album dans son intégralité, pour finir par un profond agacement d'avoir passé tant de temps sur quelque chose qui se rapprocherait plus d'une imposture musicale que d'une œuvre véritable.
Mauvais   5/20







Recherche avancée
En ligne
296 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus