Kylesa

Static Tensions

Static Tensions

 Label :     Prosthetic 
 Sortie :    mardi 17 mars 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

C'est un vrai bonheur d'écouter du sludge ! Il s'y passe tellement de choses en ce moment que c'est à ne plus savoir où donner de la tête. Vraiment ! L'un des plus bels exemples de 2009 : Kylesa. Bon, à l'origine Kylesa est plus un groupe de metal que de post-hardcore (ben oui, mais à force de changer perpétuellement de line-up, on finit par s'éloigner irrémédiablement de ses débuts, mais c'est tant mieux). Et c'est album va changer la donne. Il y a fort à parier que la carrière de ce combo américain se caractérise par un "avant" et un "après" Static Tensions : évidemment puisque c'est une bombe !

Installons d'abord le tableau : Kylesa est armé de l'arme absolue, du moins quand on l'utilise à bon escient : deux batteurs ! Car si dans le milieu du post-hardcore avoir une belle paire de couilles c'est important, nos compères de Kylesa, eux, peuvent en tout cas se targuer de possèder sacrée paire de batteurs ! Et dans un groupe de sludge, il va sans dire que c'est un atout non négligeable. Alors bien sûr ils pourraient en foutre partout, en tombant dans la surenchère et rendre la chose indigeste. Mais non, comme je le disais, Kylesa fait juste ce qu'il faut, et possède assez de classe pour se satisfaire de dynamiques implacables allègrement saupoudrées de changements de rythme monstrueux. Ce serait dommage de se priver. Mais Static Tensions ce n'est pas qu'une affaire de dynamiques (même si...) : Kylesa se montre également expert dans l'art de dégainer des riffs venus d'ailleurs, tellement efficaces qu'ils semblent évidents. Preuve en est ce "Unknown Awareness", véritable moment fort de l'album, au riff surpuissant et imparable.
Mais surtout il y a une telle alchimie dans cet album qu'il s'en échappe une atmosphère toute particulière. Evidemment Kylesa sait jouer bien gras ("Nature's Predators" ou "Perception" par exemple), mais nos gaziers savent également varier les plaisirs; à l'image de ce "Running Red" revêtant des couleurs inattendues avec ce riff et cette ambiance quasi-orientale.

Mais surtout ne l'oublions pas : Static Tensions est un album bourré d'énergie. Cet album est un alibi pour le quintette de déverser son trop-plein d'ardeur de de vitalité. Mais c'est album n'est pas pas pour autant violent, juste rempli d'une agressivité salvatrice et nécessaire qui fait qu'on en prend juste plein la gueule, et qu'on en prend même du plaisir ! Et même mieux : on en redemande.


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
176 invités et 4 membres
Happy friday
El rodeo
Pab
Chaurionde
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?