Coalesce

Salt And Passage

Salt And Passage

 Label :     Relapse 
 Sortie :    2007 
 Format :  Single / Vinyle   

Allez hop ! Single vite écouté = chronique vite torchée.
Coalesce, j'en connaissais la réputation sans jamais avoir eu la curiosité d'en écouter, alors histoire de ne pas claquer idiot, je me fourre ce petit suppositoire dans mon fondement auditif. Et comme en plus, il s'agit d'un groupe signé sur Relapse, je ne me fais pas prier et envoie le bouzin, bien fort pour ne pas en perdre une miette...
"Son of Son of Man" se pose là, avec un hard core plutôt alambiqué et de bons vocaux hurlés tout en restant mélodiques. J'ai presque envie d'être déçu : je m'attendais à bien plus brutal ! Alors ça syncope, ça frappe sec mais surtout, ça fourmille de trouvailles ! De multiples cassures rythmiques, des alternances basse – guitare – écho de cymbales martyrisées, c'est finalement pas dégueulasse comme tambouille.
"I am This" a un feeling carrément rock'n roll côté instruments, car la voix fait tout ce qu'elle peut pour saccager les semblants de mélodies qui essaient de voir le jour. Là encore, les arrangements et innovations sont multiples, sons de guitares robotisées à la Today Is the Day (groupe avec lequel je perçois de nombreuses accointances) et accumulations de contretemps qui donnent un groove vraiment très spécifique à cette composition.
Au final, ces deux titres font vraiment trop peu pour me faire une idée arrêtée sur Coalesce, mais le point positif est que je n'ai pas envie de m'en contenter.
Un produit pour les indécrottables fans vraisemblablement...


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?