Julian Plenti

Julian Plenti Is... Skyscraper

Julian Plenti Is... Skyscraper

 Label :     Matador 
 Sortie :    mardi 04 août 2009 
 Format :  Album / CD   

Julian Plenti est un artiste méconnu qui a écumé les petites salles de concert New Yorkaises entre 1998 et 2002 pour présenter une musique acoustique. En 2002 Julian Plenti est redevenu Paul Banks et a brillé sous les feux insolents d'Interpol.

Quel évènement fait qu'en 2008 Paul Banks change à nouveau de veste, enfile le costume Plenti et va piocher dans son catalogue pour faire un album, un vrai ???? Toujours est-il qu'après un an le bonhomme a loué des musiciens de studio, regroupé une section corde et cuivre, a adapté ses morceaux à cette nouvelle configuration et nous a balancé à la figure .... un building !
L'album s'ouvre sur deux titres plutôt rêches dont le single "Fun That We Have". En écoutant cette ouverture je me demande dans quelles eaux Julian Plenti nage... Un sous Interpol un peu moins tendu et puissant, une pop plus légère ? Difficile à dire. Puis déboule "Skyscraper". Et tout deviens limpide. Une guitare sèche à la mélodie légère fait son entrée soulignée de quelques lignes de cordes. Deuxième guitare à la mélodie plus sombre et quelques touches de piano. Le tout monte, s'épaissit jusqu'à l'arrivée de ce dernier instrument retentissant, remplissant l'espace : le voix de Julian Plenti. "Shake Me Skyscraper". Superbe morceau stylé et très personnel.
La même alchimie est adoptée sur une bonne partie des titres de cet album, alternant avec un titre plus punchy "Games For Day" et un titre bruynat n'ayant rien à voir avec le reste du disque "Unwid". Deux titres se détachent par la qualité des mélodies, la sensation d'achèvement : le somptueux "No Chance Survival" et "On The Esplanade". L'atmosphère y est mélancolique bien que je m'étonne à siffloter la mélodie dans le train... signe d'une certaine jovialité. La simplicité habille définitivement bien la voix de Plenti ! "Fly As You Might" est peut-être le titre le plus curieux de l'album. Guitare très hachée alternant avec des passages bien plus fluides, ambiance tendue, sur le fil.
Fermeture en douceur sur un titre acoustique. H comme silence ...

Julian Plenti donne accès sur cet album personnel une autre facette de son univers musical. L'album manque un peu de cohérence à mon goût et aurait gagné à être un peu plus orienté acoustique. Une trés bonne surprise néanmoins.


Très bon   16/20
par Shiboome


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
324 invités et 3 membres
X_Wazoo
Reznor
X_Plock
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard