Stinking Lizaveta

Sacrifice & Bliss

Sacrifice & Bliss

 Label :     Monotreme 
 Sortie :    lundi 23 février 2009 
 Format :  Album / CD   

Imaginez vous trois hippies jazzeux gavés à Black Sabbath et à Hendrix. Imaginez les dans un hangar moite ou dans le fond d'une forêt insondable. D'une célébrité inversement proportionnelle à leur talent et à leur originalité musicale, les trois poilu(e)s -Madame est à la batterie- délivrent depuis pas mal d'années déjà une discographie en riffs assurément heavy et en solis déjantés gorgés d'effets de pédales (rien à voir avec une insoupçonnable accusation de crypto gaytude).

Clairement, ça joue sévère. Sur un appel qu'on imagine profondément politique, "Autochny! Autochny!", l'ultra power trio démontre sa maîtrise des effets, sa faculté à trouver des riffs hors du commun, le tout dans un groove chaudement asservi. A l'image de cette pochette multicolore, Sacrifice & Bliss est un honnête patchwork instrumental qui oscillent entre sympathiques mandales dans la face ( l'halluciné "A Day Without Murder", le presque punk "Zeitgeist, the movie", un "We Will See" tellurique) et ballades cosmiques ( "When I Love You", I write these kind of songs for you).

Technique plutôt deux fois qu'une mais jamais stérilement démonstratif, les trois puants de Stinking Lizaveta, c'est les zicos de Mastodon dans leurs élans les plus prog/psychédéliques (que les avertis pensent au délire "Blade Catcher") qui rencontrent l'efficacité de Karma To Burnes. Jouissif à chaque instant!


Très bon   16/20
par Drazorback


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
406 invités et 1 membre :
Nykobouk
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...