Cats On Fire

Our Temperance Movement

Our Temperance Movement

 Label :     How Does It Feel To Be Loved ? 
 Sortie :    lundi 01 juin 2009 
 Format :  Album / CD   

La crise, le chômage, la grippe porcine, les crashs d'avions, Bayrou/Cohn-Bendit aux élections européennes... Le sort s'acharne à ruiner notre moral. Heureusement il existe, bel et bien, un remède : l'Indie-Pop! Cet été le meilleur vaccin mis au point pour oublier ses problèmes en dansant dans sa chambre se nomme Our Temperance Movement.

Réalisé par Cats On Fire, quartet finlandais formé en 2001 à Vasa, ce deuxième album contient une collection de chansons dans la pure tradition pop britannique des années 80/90 (Monochrom Set, Pulp, Smiths). Dès les premières notes de l'album ("Horoscope"), les références apparaissent. Alors que le groupe a appris ses leçons en étudiant les manuels de la Glasgow School (option Belle & Sebastian), on ressent chez le vocaliste, Mattias Björkas, les longues nuits scandinaves passées à imiter Jarvis Cocker et Edwyn Collins (chanteur d'Orange Juice, l'autre option de la Glasgow School).

Our Temperance Movement brille grâce à une voix magnifique ("Never Sell The House"), des mélodies légères ("The Steady Place", "Fabric") et des paroles cyniques ('I sit back and enjoy. Ah, the pleasure of being right' sur l'excellent "Letters From a Voyage to Sweden") rappelant celles de Damon Albarn à une époque où le chanteur de Blur était plus attiré par les drogues que par Amadou & Mariam.

Nous contant, sans aucune prétention, des histoires de la vie quotidienne allant de la vengeance d'un ex-petit ami ivre ("Garden Lights"), à la visite d'un mémorial de guerre ("The Borders Of This Land"), ces scandinaves distillent des chansons attachantes avec une facilité déconcertante. Cats On Fire possède même un véritable tube indie-pop ("Tears In Your Cup") qui aurait très bien pu être volé à The Housematins.

Même s'il est très loin d'être le disque du Grand soir, Our Temperance Movement pourrait bien permettre à Cats On Fire d'accroitre sa notoriété en dehors de la Finlande. Avec ces compositions faussement joviales cet album, édité sur le label des excellentes soirées londoniennes How Does It Feel To Be Loved ?, fera à coup sur danser les amateurs de twee pendant au moins tout un été.


Très bon   16/20
par Poor old soul


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
227 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :