The Organ

Thieves

Thieves

 Label :     Mint 
 Sortie :    mardi 14 octobre 2008 
 Format :  Mini Album / CD   

Thieves est le dernier témoignage sonore des canadiennes de The Organ. Les six morceaux qui forment ce mini-album ont été enregistrés a posteriori, après la brusque et discrète séparation du combo de Vancouver (j'en profite pour saluer le petit Junky), mais ont été composés avant. S'agit-il d'un chant du cygne ou de fonds de tiroir ?
On retrouve sur ce CD tous les ingrédients qui avaient fait le succès – mérité – de Grab That Gun. Guitare claire, fluide et aigrelette, basse new-wave, batterie sans fioritures, orgue Hammond, chant mélancolique. Car, plus encore que sur leur premier et unique album, c'est bien la mélancolie qui domine. Pas un profond désespoir, loin de là, mais une douce rêverie légèrement triste, teintée de nostalgie, dans laquelle il est tentant de s'égarer et se complaire.
Les mélodies sont moins marquantes que sur Grab That Gun, le tempo moins échevelé. Le groupe a ralenti le rythme de ses morceaux, les a rendus moins accessibles et immédiats, et a davantage travaillé les ambiances. On remarque par exemple le dernier titre, "Don't Be Angry", ballade acoustique assez sombre et presque folk qui n'aurait pas eue sa place sur l'album, ou du moins aurait détonné et cassé son homogénéité.
Le tout est agréable mais pas aussi efficace et enthousiasmant que Grab That Gun. Ce mini-album, plus sombre, moins mélodique et énergique, a au moins le mérite d'éviter la redite.


Bon   15/20
par Gaylord


 Moyenne 16.33/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 01 novembre 2010 à 10 h 18

Plus séduisant que déroutant, Thieves, dernière production de The Organ a le mérite de renouer tout en excellence, avec le romantisme et la mélancolie sombre des Smiths, le tout enrobé d'une dynamique pop assumée et d'un minimalisme dont The Cure n'est pas complètement innocent dans cette histoire !

Tous les ingrédients eighties sont là, la basse mélodique bien sur, des claviers atmosphériques en sous couche, et la guitare tendue comme une file d'attente à pole emploi .... mais The Organ aurait moins d'intérêt et peu de mérite si c'était sans compter sur la magnifique voix de Katie Sketch, un mix entre Morrissey et Kristin Hersh : naturelle et bouleversante.

C'est le dernier témoignage post split des cinq filles de Vancouver. La qualité pop de chaque titres de Thieves pourrait faire regretter cette petite mort... en fait on échappe certainement à l'album de trop, entachant une production très honorable mais arrivée 25 ans trop tard.
Très bon   16/20



Posté le 03 novembre 2010 à 15 h 09

Ce disque a tout pour plaire: des mélodies, du rythme, une basse qui fait son boulot, sans oublier la batterie qui elle aussi assure ses arrières. Mais pour aller plus profond dans l'analyse, à peine pénétrons nous dans cet univers (exclusivement féminin), que nous sommes forcés d'être touchés par cette mélancolie, c'est vrai, qui va et qui vient, au creux de nos oreilles... Mais j'en dis déjà trop car, je reprends, nichée au beau milieu de ces mélodies c'est vrai sans chichis, simples, presque décharnées, cette mélancolie qui pointe comme sous une chemise canadienne nous pousse parfois comme on pousse un enfant vers la mer à pleurer, au beau, très beau milieu d'un refrain qui revenant comme une barque sur le rivage désolé, laisse nos coeurs alanguis.
Mais on devine aussi de la peur dans ce trop calme des vagues alentour. Elles trahissent une eau qui dort mal, comme dans ce titre, "Don't Be Angry", froid, glacial, antarctique comme de la glace pilée, qui clôt le disque en un cadeau d'adieu qui fera des heureux, mais aussi des malheureux il faut bien le dire, car le rang des fans se gonflait, poitrine amoureuse de ce groupe qui battait la mesure à mesure que celle-ci s'effaçait dans la brume des matins qui malheureusement ne chanteront plus...
La séparation est toujours synonyme de déchirement, voir d'adieu comme c'est décidément la situation ici, pour ce groupe qui m'aura, personnellement, tant et tant donné.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
287 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard