Edh

The Correct Use Of Pets

The Correct Use Of Pets

 Label :     Active Suspension 
 Sortie :    lundi 15 mai 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Entérinant une collaboration jusqu'ici timide entre Anthony Keyeux aka Hypo et Emmanuelle de Héricourt aka Edh, The Correct Use Of Pets se révèle être un véritable album siamois. Deux corps légers, deux cerveaux atypiques accordés sur le même courant alternatif, oscillant entre électronique vintage et new wave, mélancolie et insouciance.

Les aspirations violemment psychédéliques de Hypo sont ici tempérées par la voix mutine d'Edh, qui dévoile un anglais au phrasé décalé, susurré et délicat. Et on sent que les deux français s'entendent comme larrons en foire, le monde bondissant et bordélique de l'un fusionnant avec les couleurs pop et synthétiques de l'autre.

Cependant, on imagine sans peine que ce genre d'association ne se fait pas sans concession. Dès que deux esprits ou plus doivent s'accorder pour produire quelque chose de créatif, il y a discussions, tergiversations au coeur des étincelles spontanées qui font d'un groupe un élément cohérent. Ce qui donne à ce Correct Use Of Pets un ton forcément plus abordable que les autres albums d'Hypo...

Ainsi on ne sera pas surpris de trouver quelques pépites, presque easy listening, mais surtout fascinantes de beauté: "Plastic Bag", "Routine 66" "French Chanson", "Helmut Heit" et "Ouba" sont à ce titre immédiatement accrocheuses.
Quant à aux morceaux "Naughty Place" et "Revex", dansantes, ainsi que la belle reprise des Cure, "Lament", ou encore "Holo Holo", ils symbolisent bien cet assagissement de l'univers Hypoesque, qui devient ainsi plus aimable, plus poli.
Pour autant on retrouve sans mal quelques délires typiques du français, à commencer par "Manimal", à la fois dérangeant, drôle et fascinant. Le très bel instrumental "Glow", ainsi que le désuet et nostalgique "Johnny" sont, eux, à mettre au compte de Edh, mais ils se fondent à merveille dans l'univers de Keyeux, si bien qu'il est quasiment impossible de savoir qui a composé quoi (d'ailleurs les trois quarts de l'album sont coécrits).

Vu la réussite du projet, on ne sait pas si on doit encore parler de collaboration, et pas d'une nouvelle entité, qui s'appellerait justement Hypo & Edh.


Excellent !   18/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
125 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?